medias

BD hier et aujourd'hui : tourisme sexuel ou néo-colonialisme

Clément Solym - 23.04.2011

Bande Dessinée - tourisme - sexuel - colonialisme


Parce qu'il n'y a pas que les nouveautés dans la vie d'un libraire, et que le fonds compte tout autant, BDFugue et ActuaLitté vous proposent de découvrir deux oeuvres. Une nouveauté, une plus ancienne, histoire de faire revivre le fonds par les choses qui sortent.


"Fête des Morts" (Futuropolis) évoque un sujet terrible : le tourisme sexuel en Asie du Sud-Est et la façon dont les plus faibles et les plus démunis sont victimes de prédateurs, avec, parfois, la complicité de certaines autorités locales. Les auteurs auraient pu choisir la forme du reportage à l'instar de documentaires télévisés où la simple énumération des faits devient un dossier à charge, ou ils pouvaient nous proposer un carnet de voyage mêlant témoignages et dessins, mais ils ont opté pour le polar !

Fête des morts
sur BDfugue.com
Le scénariste Stéphane Piatszsek est un auteur chevronné en ce domaine, écrivant pour des séries TV comme "PJ" ou "Section de recherches", et dans le domaine qui nous intéresse plus particulièrement, "Capitaine Achab" (Emmanuel Proust) : on y trouve déjà un personnage de flic au caractère difficile et ambigu...

Car Serge, dépêché par la France pour assister la police Cambodgienne, est un homme revêche et plutôt sanguin, et son intégrité, réelle, l'amène à outrepasser ses droits, effarés par ce qu'il découvre : après la visite d'une ONG dont le responsable n'est pas irréprochable, il est envoyé dans une station balnéaire pour enquêter sur une pension, « terrain de jeu » pour pédophiles.

Se faisant passer pour un touriste, il s'attache à une jeune prostituée et découvre un orphelinat, objet d'une spéculation immobilière intéressant le gouverneur local. Le malaise est palpable tout au long de cette histoire, saturée de moiteur et de vice, mais le personnage principal, dont les réactions surprennent souvent, et ses rapports bourrus et rugueux avec son collaborateur cambodgien font que le récit nous tient constamment en haleine, sans trop savoir où tout cela va nous conduire...

Droit du sol,
Sur BDfugue.com
Totale cohérence au niveau du dessin ! Olivier Cinna, que nous connaissons pour "Mr Deeds" (Emmanuel Proust) - tendre récit fantastique aux crayonnés subtilement mis en couleurs - que nous voyons ici opter pour des aplats de noir hyper-expressifs qui ne sont pas sans rappeler ceux de Charles Masson dans "Droit Du Sol" (Casterman), chronique d'exilés métropolitains dans l'île de Mayotte et de réfugiés Comoriens en quête d'un avenir meilleur...

Autre façon de parler de ce que nous n'avons pas envie d'entendre, de réveiller les consciences, d'interroger les rapports entre les pauvres et les nantis, entre les forts et les faibles. Sur ce petit territoire français de l'Océan Indien, une certaine forme de néo-colonialisme existe, et si l'on n’y trouve pas l'ignominie de la délinquance sexuelle sur mineurs, la bêtise, le mépris, l'indifférence y entretiennent des pratiques déshumanisantes...

Un livre d'une totale actualité, à l'heure où la forteresse Europe ne sait pas comment gérer la misère et le désespoir qui frappent à sa porte !

 
Droits du sol, de Charles Masson, 22,80 €

Fête des morts, d'Olivier Cinna et Stéphane Piatzszek, 18,05 €






Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.