Conseil d'Arabe : pour un monde meilleur, se débarrasser des Arabes

Florent D. - 28.03.2018

Bande Dessinée - Arabes peuple exterminer - monde meilleur arabes - cynisme humour arabe


Attention second degré. Affirmé, assumé et revendiqué par Salim Zerrouki. Avec 100 % Bled, l’auteur plonge dans l’humour noir et le sarcasme. Pour une raison simple : s’il faut en finir, sous-entendu, avec les Arabes, autant trouver de vraies solutions. 

 


 

 

Autant le dire tout de suite, ce livre est un mode d’emploi pour en finir, certes, mais en finir avec les formes et un brin d’humour. Ce n’est pas parce que l’on doit éradiquer tout un peuple que l’on doit se priver d’un brin d’humour en y allant. Regardez les sept nains, ils chantonnaient avant d’aller à la mine – les mineurs de Germinal, non. Probablement est-ce pour cela qu’on n’a jamais vu Blanche-Neige sortir avec Étienne Lantier. 

 

Donc, Salim Zerrouki a trouvé les solutions les plus radicales, bien que certaines nécessitent un peu d’organisation et de logistique « pour un monde meilleur ». Prudence est mère de sûreté, et autant avertir : ce manuel, en dépit de toutes les bonnes intentions qu’il affiche, reste purement théorique. 

 

L’idée de construire un couscoussier géant, pour attirer les Arabes en masse, avec en tête un plan semblable à celui du Joueur de flûte, manque en effet singulièrement de réalisme. Un bon point toutefois pour l’imagination. 

 

En somme, tout cela pourrait fonctionner, mais nécessite tout de même de passer par l’épreuve du feu, et de valider ces multiples perspectives. 

 

On plaisantait...
 

Attention, second degré, deuxième avertissement. Le propos de Salim Zerrouki, outrancier et cynique, en tant qu’Arabe lui-même, n’est pas VÉRITABLEMENT de parvenir à l’extinction de l’espèce. Comme il l’explique très bien, cet album souligne avant tout une attitude de victimisation, pratiquée à large échelle.

 

Et d’interroger : « Et si le problème venait de nous ? Et si l’image qu’on se fait de nous en Occident était méritée ? » 

 

Donc, en fait, c’est non seulement du second degré, mais surtout il convient de ne pas tenter de mettre en application quoi que ce soit. Il vaut mieux, au fil des pages, rire de ces traits de caractère qui pourraient se retrouver, pour certains au moins, en Occident.

 

100 % Bled, c’est Pierre Desproges au XXIe siècle qui s’appliquerait à décortiquer les petites mesquineries du Maghreb pour tenter de raisonner ses semblables. Parce que, de la même manière que La Bruyère dans ses Caractères cherchait avant tout l’édification de la cour, Salima Zerrouki cherche lui aussi « un monde meilleur ».

 

Ces histoires de se débarrasser des uns et des autres, c’est juste pour rire. Parce que l’autodérision n’a jamais fait de mal. Au contraire...

[NB : chose intéressante, après analyse, il semblerait bien que le guide puisse fonctionner également avec les xénophobes de tous bords, moyennant quelques adaptations.]
 

<

>

 

Salim Zerrouki – 100 % Bled, Comment se débarraser de nous pour un monde meilleur – Lalla Hadria Editions et Editions Encre de nuit – 9782848600291 – 12 €
 


Commentaires

Je n'ai pu voir que quelques images du livre de Zerrouki et entendu une interview qu'il a donnée à FR24 et ai trouvé de bonne augure qu'un homme 'du cru' ose la dérision! Surtout dans un domaine où la crispation idéologique et la susceptibilité sont aussi forts. Reconnaître qu'une certaine image des "arabes" a peut-être quelque chose à voir avec celle que l'on a donné soi-même est un grand pas dans la bonne direction. Commencer à partager la responsabilité de la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui pourrait 'à la longue' décrisper les gens des deux bords: ceux qui, de fait, voudraient se 'débarrasser des arabes' et ceux qui pensent que l'image que les occidentaux ont des arabes--et en particulier des Maghrébins--est le produit d'un racisme visceral. Le livre de Zerrouki pourrait dans ce cadre beaucoup aider à changer les choses. Faire que les "Arabes" qui vivent en Europe par exemple commencent à prendre en charge l'image qui est donnée d'eux. C'est à eux de déconstruire cette image et à produire l'image qui, selon eux, correspond mieux à CE QU'ILS SONT! Mais pour cela, il ne suffit pas de mobiliser un Imam ou un citoyen Lambda jurant que l'arabe, le musulman, le Coran ce n'est ce que l'on dit! Pour cela, il faudrait mobiliser tous ceux et toutes celles qui, en France et ailleurs, contribuent chaque jour à ce qui enrichit tout le monde culturellement, socialement, intellectuellement, etc....Ces forces existent. Il faudrait qu'elles existent aussi pour la communauté élargie où elles s'exercent. La parution du livre de Zerrouki pourrait être une manière de lancer une réflexion sur l'origine et les causes de la détestable image des 'Arabes' qui domine aujourd'hui dans les réseaux sociaux.
Attention, petite erreur, vous avez ajouté un A au prénom de Salim Zerrouki, vers la fin de votre article) !
C'est supprimé smile

merci pour votre coup d'oeil !

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Encre De Nuit
Genre :
Total pages : 64
Traducteur :
ISBN : 9782848600291

100% bled ; comment se débarrasser de nous pour un monde meilleur

de Zerrouki, Salim

Retour au bled !Partagez le regard tendre et humoristique porté par Salim Zerrouki sur le quotidien de la société maghrébine.Artiste issu de la Révolution tunisienne, il manie l'autodérision, la subversion, l'humour noir sans oublier d'adresser quelques piques à l'attention des " occidentaux ".

J'achète ce livre grand format à 12 €