Donjons, sabre pas laser et geeks : un week-end deux bulles (9)

Clément Solym - 18.09.2010

Bande Dessinée - aventuriers - dimanche - naguere


Cette semaine, deux univers fantastiques, pour geeks et plus si affinités : des donjons et des palais... sur fond de parodie.

Les aventuriers du dimanche t.1 ; le tour des donjons - Jean-philippe Boudart

« Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port...
»

Ah que l'aventure est belle quand elle vous sonne aux oreilles et vous somme de vous y engager. Dans un monde médiéval fantastique, cinq preux aventuriers, membres d'une guilde, décident de partir à la conquête d'un donjon. Cinq personnages, aux pouvoirs cachés si mystérieux que l'on se demande vraiment s'ils en ont. Cinq êtres qui n'ont d'exceptionnel, que de se retrouver tous les cinq ensemble dans un marasme complet et une quête qui tourne à l'eau de boudin croupie.

Quand la vie s'acharne, faut pas lutter, baisser les armes, et hisser le pavillon blanc : ce donjon était pourri, ne vous laissez pas prendre par l'appât du gain. Non vraiment les gars, n'insistez pas, ça ne peut être que pire... Mais voilà, Barbaroxe, le cochon mercenaire, Arkelion l'elfe suffisant (joli pléonasme) accompagné de darkzword 74, le guerrier et l'Oeil, le mage ainsi qu'Uberslip, le... truc partent en guerre. Quand sait qu'en reviendront...


Ami rôliste, on t'a forcément conseillé ce titre, à juste titre. C'est du grand n'importe quoi, par essence, et surtout, ça part vraiment dans tous les sens. Un peu trop d'ailleurs. D'une trame assez simple, celle des cinq héros farfelus partant à l'aventure, on arrive à plonger vers tout et son contraire, au point de ne pas très bien saisir si ce n'est pas l'oeuvre du Grand Chaos. Voire une intervention malicieuse du multivers.

En somme, le scénario part un peu trop en vrille à mon goût. Comme tout cela se fait avec humour, le temps passe un peu plus vite, mais les longueurs sont tout de même présentes. Difficiles de faire autrement. Le prochain tome sera probablement plus éclairé, lumineux, en termes de couleur. Espérons surtout qu'il soit plus clair et structuré. Du n'importe quoi, pas de problème, mais tout de même avec une certaine architecture sous-jacente.

Les aventuriers du dimanche t.1 ; le tour des donjons - Jean-philippe Boudart
publié chez Manolosanctis
56 pages, 14,50 €
9782359760064

Les aventurieurs du dimanche, neuf ou d'occasion


Naguère les étoiles t.1 - Herve Bourhis, Rudy Spiessert

« Jean-Luc, je suis ton père ! » Vous savez quoi ? Juste pour cette phrase, le tome 2 devient déjà indispensable... Ça tombe bien le prochain tome sort dans un mois et demi et le dernier pour février. En attendant; consacrons-nous au premier. Jean-Luc Haut-le-coeur vit dans un univers où le Seigneur Salvador fait régner la terreur, d'une région à l'autre du royaume.

Bref, Jean-Luc achète deux créatures, Spéléo le druide et Ravi-Ravi (R²), qui l'informe de la captivité de la princesse Leïca, prisonnière des troupes du Royaume. Sur la route, Yann Kersolo et Mechoui viendront en aide à Jean-Luc et Benoît le Cénobite, pour délivrer la princesse. Tiens, je n'avais pas remarqué que cette dernière était unijambiste sur la couverture...

Bon, inutile d'en rajouter sur l'histoire, si vous avez vu Star Wars, cela risque de faire redondant. Mais le scénario transposé ici devient plus que farfelu : complètement délirant. Évidemment, on remplace les sabres lasers par de conventionnelles épées, la princesse a un véritable caractère de chien, Jean-Luc est un trouillard de dernier niveau et les vaisseaux intergalactiques ne finalement d'énormes moineaux, pigeons et autres volatiles.


Impossible d'oublier la Foy, qui fait que l'on peu se fier à son instinct pour éviter les fientes d'oiseaux. Ou pas. Et les pistolets lasers ? Des arbalètes, évidemment. Facile : Naguère, Les étoiles, c'est de la parodie qui ne verse pas toujours dans la subtilité subtile - que non ! - mais nous embarque dans une nouvelle version de l'aventure signée Georges Lucas, qui vaut le coup, que l'on soit fan, ou simplement pour l'envie de passer un bon moment.

Naguère, c'est du lourd, du velu, parfois même du gros bleu qui tache vilainement, mais avec un sens de l'autodérision et du ridicule qui ne tuera personne... Quoique...

naguère les étoiles t.1 - Herve Bourhis, Rudy Spiessert
Publié chez Delcourt
48 pages, 10,50 €
9782756018560
Plus d'extraits à cette adresse

Naguère Les Étoiles, neuf ou d'occasion



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.