Ils sauvèrent l'humanité, qui n'avait rien demandé ni compris : Absolutus Delirium

Florent D. - 01.02.2019

Bande Dessinée - Absolutus Delirium héros - sauver humanité comics - héros pouvoirs lutte


BD (folle à lier) – C’est avec une couverture digne des plus grandes aventures de Lone Sloane et autres chefs d’œuvres de Druillets qu’Absolutus Delirium s’avance. Et charge au lecteur de trier le bon grain de l’ivraie, en se tenant les côtes durant les pages qui suivront. Attention, poilade et satire en slip garanties.


 

Un super héros, c’est quoi ? Principalement un bonhomme qui a pris la fâcheuse habitude de mettre son slip, rouge de préférence, par-dessus un collant, bleu si possible. Vérifiée dans 90 % des cas – et les 10 % de poche résistante ne sont que les exceptions confirmant la règle –, que savons-nous désormais sur Absolutus Delirium une fois l’assertion posée ?

Qu’un super héros sans collant (bleu ou non) est donc un super héros en slip. Voire un super héros à poil, si le slip ne lui sied pas. 

Qu’attendre, dès lors, de ce qui ressemble avant même d’avoir avalé le premier café, à une aberration technique, versant dès la première planche dans l’attentat allah pudeur ? 

TOUT ! Parce que si l’on vous affiche le musculeux postérieur d’un type baraqué, et vêtu d’une unique paire de lunettes de soleil, alors admettons-le : ça va chier. Peut-être pas littéralement, mais pas loin tout de même. La preuve en images : 



Depuis le 23 janvier, Absolutus Delirium, dont le nom finement choisi dévoile avec tendresse le charme obscur d’un chant épique clamé lors des pleines lunes par des adolescents en mal de repères.... Absolutus Delirium est donc en librairie et c’est un crime que l’on soit obligé d’en parler tant cet album autosuffisant ne nécessite pas plus de 6 planches pour convaincre le lecteur (bien) avisé du bien-fondé de son bon choix à se l’offrir. 

Que raconte Absolutus Delirium ? Rien ? Non point : il y a un scénario. Qui ne déstabilisera d’ailleurs pas les amateurs de mangas : on y retrouve les délicates subtilités des aventures de San Goku par exemple, qui au fil des épisodes passe le plus clair de son temps à se mettre sur la tronche avec des types qui au choix, deviennent ses amis par la suite ou se font réduire à un état subatomique dont personne ne renaît – comme disait Chateaubriand.

Donc Absolutus Delirium a un scénar : l’histoire d’un grand malade, prisonnier d’une dimension parallèle, devenu totalement fou de solitude. Et décidé à se venger sur l’humanité qui ignore jusqu’à son nom : Dark-fiduss’. Un groupe de héros, super balèzes, avec des gros guns, des pouvoirs spéciaux et des lasers au bout des doigts, vont alors combattre d’arrache-pied, en slip et torse nu – voire nus tout court – pour préserver notre monde.

« C’est là que nos héros: Terminatus, Giuseppe Verde, Maitre Fū-tong, Demis Broussos et Le Maitre des licornes guidés par Douce la Belette décident après moult péripéties, de combattre ensemble Dark-fiduss’. Ils se rendent donc dans la dimension parallèle pour tenter de le détruire à jamais ! », précise l'éditeur.

Le reste ? 

C’est de la littérature, c’est Verlaine qui l’a dit. Et si lui n’avait pas d’humour, sûr que Rimbaud aurait adoré...

Quant au premier chapitre, c'est cadeau.

<

>


Dessin et scénario Villmo' ; coloriste Jean-Christophe ;Morandeau – Absolutus Delirium – H2T – 9782377770144 – 15,50 € 


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.