J'aurai ta peau, les os, et le reste : vie et mort de Dominique A

Thierry Saint Solieux - 19.01.2013

Bande Dessinée - critique BD - Dominique A - musique


 Une bande dessinée consacrée à un chanteur ? Pourquoi pas... Encore que je me souvienne avec effroi d'un album sur Mathieu Chedid, ou plutôt sur un groupe de ses fans avec histoire d'amour et d'amitié neuneu à souhait ! Attention, je ne parle pas de chansons illustrées, pour lesquelles il existe de fort bonnes choses publiées au fil de ces dernières années. Non, je veux dire une BD sur un chanteur vivant et intéressant !!! 

 

La Chronique BD de BDfugue.com

 

 

 

 

 Eh bien, il y a désormais J'aurai ta peau Dominique A publié par Glénat dans sa collection "1000 feuilles" par Arnaud Le Gouëfflec au scénario et Olivier Balez au dessin, tandem déjà responsable d'un magnifique opus chez le même éditeur, Le chanteur sans nom. 

 

L'histoire cocasse et touchante d'un chanteur masqué, à la fois inconnu et célèbre, côtoyant les grands noms du music-hall sur plusieurs décennies. On retrouve ce mélange de drôlerie et d'émotion dans J'aurai ta peau Dominique A, avec une grosse cuillère de suspense en plus car ce livre est un vrai thriller, et pas un simple portrait de Dominique A. 

 

Le titre reprend le texte d'une lettre anonyme que reçoit le chanteur après un concert. Est-ce une mauvaise plaisanterie ou une vraie menace ? Dominique est tout d'abord suivi dans la rue puis victime d'une attaque à l'arme blanche dans les coulisses d'un théâtre. Affolé, il se rend dans un commissariat de police où on ne le prend guère au sérieux.

 

j'aurai ta peau Dominique A

J'AURAI TA PEAU DOMINIQUE A

LE GOUEFFLEC - BALEZ

sur BDfugue.com

Et en plus, un fan un peu timbré - au point de s'habiller comme lui et de chercher à lui ressembler comme un jumeau - le harcèle jusqu'au rayon légumes frais d'un supermarché... 

 

Son manager le rassure et le protège autant qu'il peut (et se réjouit du coup de pub éventuel), mais dans la détresse, rien ne vaut le réconfort d'un vrai ami. Seulement, l'ami en question n'est autre que Philippe Katerine. On peut penser ce que l'on veut de l'artiste - quant à moi, pas grand-chose - mais le personnage, en tout cas dans la BD, est franchement bidonnant !

 

Sa façon de soutenir son copain est plutôt perturbante : selon Philippe Katerine, vingt ans de chansons d'auteur, normal que ça en énerve certains. 

 

Même si Dominique A n'est pas super connu, et qu'il s'habille triste, ce qui ne devrait pas attirer les dingues… En principe... Flanqué désormais d'un garde du corps, Dominique sombre dans la paranoïa et la déprime. Les choses se précipitent lorsque son fan jumeau emprunte son identité à la faveur d'une altercation, et là, on bascule dans le polar bien sanglant !!!

 

Je ne vous raconte pas la fin, d'une logique un peu folle, avec un épilogue hilarant ! 

 

J'aurai ta peau Dominique A, bien que préfacé (fort intelligemment) par Dominique A, parlant de Dominique A et abondant de citations des chansons de Dominique A n'est pas réservé à ses admirateurs. C'est une façon originale de parler d'un homme très attachant avec humour, légèreté et un sens du mystère qui fait mouche. Surtout, on est bluffé jusqu'au bout par une beauté des images, une intelligence dans le choix des couleurs qui ne sont rien moins que renversant !!!

 

Les couloirs sombres, les ruelles enténébrées, les appartements obscurs lourds de menaces - réelles ou fantasmées - sont magnifiquement rendus, d'une puissance évocatrice remarquable... Et malgré cela, on rit beaucoup : bravo l'artiste ! 

 

 

Et jetez un coup d'œil à celui-ci... 

 

Pinkerton (Glénat) de Rémi Guérin et Damour n'est pas un album sans défauts : beaucoup de texte, rendu peu lisible par la faute d'un lettrage mal choisi, et un trop-plein de cases sur chaque planche. 

 

Pinkerton t.1 ; dossier Jesse James - 1875

PINKERTON T1 ;

DOSSIER JESSE JAMES - 1875

GUERIN / DAMOUR

sur BDfugue.com

 

Mais l'histoire d'Allan Pinkerton, précurseur des méthodes policières modernes d'investigation, et obsédé par la justice au point de bafouer les droits élémentaires des citoyens, est passionnante ‘Daniel Pennac et Tonino Benacquista en ont d'ailleurs fait un album très réussi de Lucky Luke :  « Lucky Luke contre Pinkerton »)… 

 

Dans ce premier volume, l'homme dont la tête est mise à prix et dont l'élimination est une obsession pour Pinkerton se trouve être une légende de l'ouest américain : Jesse James !




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.