Kid Paddle, Compil Gore, Midam

Clément Solym - 23.08.2009

Bande Dessinée - Kid - Paddle - Compil


Qui ignore Kid Paddle n’a pas le droit de vivre. Quoi excessif ? Non, point : savouré.

Kid Paddle est cet enfant à l’imaginaire pétri de jeux vidéos peuplés de monstres hideux, de poupées qui subissent des attaques de sèche-cheveux, pour simuler la radioactivité, et de déguisements plus gore les uns que les autres. Kid, c’est le gamin qui regarde les quatre films Alien en avalant du pop-corn goût catacombe ; et si ça n’existe pas, il l’inventera.

Dans cette compilation, on retrouve le meilleur des planches bidonnantes de Kid : son univers, papa, la sœur, les amis, Horace et l’autre bigleux aux quadruples foyers, qui partagent sa vie et ses délires. Les aventures tournent souvent autour des mêmes thèmes : faut de l’hémoglobine, des membres tranchés ou bien des créatures qui fondent, des monstres à dézinguer sur sa console ou en borne d’arcade, et surtout, un maximum de bonne humeur.

Les pages 40 et 41 me laissent d’ailleurs des crampes aux abdos dont je ne suis pas prêt de me remettre : Kid y apparaît déguisé en monstre avec tablier de boucher et hachoir, dans le cadre d’un hôpital. Un patient est allongé sur son lit en attente de rencontrer son chirurgien, et Maximilienne, l'amie déjantée et copine de la sœur de Kid annonce que le chirurgien est l’être qui se présente, avec son hachoir. Kid meugle alors un « Couper », en brandissant son arme, qui m’a fait mourir de rire. Et encore, à y repenser, ce paragraphe ne s’est pas écrit sans peine…


Bref, un best-of, certes, des meilleurs moments crado-gores de la vie de Kid, mais un must-have pour qui ne s’était encore jamais acheté de titre de Midam (c’est pas bien…). On pourra trouver les chutes un peu répétitives, ou que les séquences tournent un peu en rond… Tant pis, nous on adore, et on vous le recommande chaudement !