L'histoire du premier samourai européen : William Adams, aux confins du monde

Florent D. - 10.04.2017

Bande Dessinée - William Adams samourai - premier samourai européen - Editions Casterman


C’est l’histoire d’un naufrage qui changera la face du monde : la confrontation entre un marin britannique et le shogunat Togukawa, premier de la dynastie. Nous sommes sur les côtés japonaises, au début du XVIe siècle, et la frontière entre honneur et déshonneur laisse tout juste la place au tranchant du katana.

 

 

Historiquement, William Adams est tout aussi réel qu’un Amérigo Vespucio. Ce navigateur anglais travaillera pour la Compagnie néerlandaise des Indes orientales – avec de hautes responsabilités. Quittant Rotterdam en 1598, il accostera au sud de l’Archipel. Les jésuites portugais sont déjà bien implantés, soucieux de répandre la Bonne Parole, comme il se doit.

 

Mais le navire que pilote Adams est passablement amoché par une traversée immense – un tour du monde, quasiment. Les autorités locales le prennent pour un pirate – sur les conseils avisés des jésuites – et Adams sera emprisonné avec son équipage restant. En attendant d’être crucifié : il est bon, quand on est membre de la Compagnie de Jésus, d’exporter les grandes valeurs culturelles...

 

Genzianella et Mariolle suivent l’histoire, avec quelques arrangements, mais l’histoire du Liefde – le navire d’Adams – est largement respectée. La bande dessinée se sert de l’Histoire pour raconter une histoire, qui débute avec ce premier tome. Et à la croisée des deux récits, où la fiction se nourrit de l’historique, c’est bien le mythe du premier samouraï européen qui se dessine.

 

William Adams, premier gaijin – l’étranger, en japonais – à porter le katana. Le shogun le rebaptisera d’ailleurs Miura Anjin. Adams ne retrouvera jamais son Angleterre natale, mais tout cela est encore très prématuré. Le premier tome que livrent les deux auteurs est graphiquement très séduisant – et l’histoire racontée, à l’ombre de quelques cerisiers (du Japon, évidemment...) prenante.

 

Assez d’ailleurs pour se plonger plus concrètement dans la vie du navigateur, et découvrir combien l’homme, outre ses connaissances techniques d’ingénieur, sut aussi devenir un fin politicien. Et un excellent conseil pour le shogun. Bienvenue « aux confins du monde », ici, on ne peut plus que renaître...


Pour approfondir

Editeur : Casterman
Genre :
Total pages : 56
Traducteur :
ISBN : 9782203095328

William Adams, samouraï (Tome 1) - Aux confins du monde

de Mathieu Mariolle

Au XVIIe siècle, William Adams, un marin anglais, fait naufrage sur les côtes du Japon. Il découvre un pays au bord de la guerre civile, divisé par les luttes de pouvoir qui opposent le général Tokugawa aux quatre régents pour l'accession au titre de Shogun. Pris au piège dans cette contrée où tout lui est étranger, sa connaissance de la technologie maritime et des armes fait rapidement de lui l'instrument de ce conflit. Alors que les régents et les jésuites, hostiles à la présence d'un protestant dans le pays, réclament sa mort, le général Tokugawa lui sauve la vie. Le destin de ces deux hommes va alors se sceller de manière indissociable.

J'achète ce livre grand format à 14.50 €

J'achète ce livre numérique à 18.99 €