La carte du ciel de Le Gouefflec et Richard : le lycée à la belle étoile

Nicolas Ancion - 19.09.2017

Bande Dessinée - adolescence surnaturel thriller - bande dessinée thriller - ovni aliens adolescents


Y a-t-il vraiment un OVNI dans la campagne française ? L’arrivée d’une nouvelle prof dans un lycée peut-elle faire basculer l’amitié entre lycéens ? Et, surtout, est-il encore temps de changer le cours des choses avant que l’irréparable ne soit commis ? Autant de questions auxquelles Claire, l’héroïne de « La carte du ciel » tente d’apporter des réponses d’un album très réussi.




 

Il faut se méfier des apparences, surtout quand on a affaire à un scénariste de la trempe d’Arnaud le Gouëfflec (qui a notamment signé « Le chanteur sans nom » et « J’aurai ta peau Dominique A »). En effet, il ne suffit pas qu’on parle d’OVNI dès les premières planches pour qu’un récit bascule dans la SF ou le sous-genre, plus spécifiquement, de la rencontre avec une vie extra-terrestre. « La carte du ciel » induit volontairement le lecteur en erreur dès les premières cases. 

 

Malgré les nombreuses scènes de nuit étoilée, en dépit des vélos qui traversent la campagne ou des phares aveuglants qui trouvent la nuit, on n’est pas ici dans un remake de Spielberg teinté de nostalgie années 80 comme la série « Stranger Things » se contentait de le proposer. On est ailleurs, même si le cadre est similaire

 

Vallièvre, centre de l’univers
 

« La carte du ciel » (publié dans la collection 1000 feuilles, chez Glénat) s’articule autour du quotidien de trois lycéens : Claire, la narratrice ; Jules, son pote qui tombe amoureux d’une jeune prof fraîchement débarquée et Wouki, le copain rigolo, frisé et à lunettes, qui n’a pas sa langue dans sa poche. Très vite, Claire s’inquiète du rôle néfaste et malsain que la jeune prof joue auprès de son ami. 

 

Intimement persuadée que cette liaison ne peut entraîner que des dégâts, elle fait tout (oui, vraiment tout ou presque) pour empêcher Jules de concrétiser son fantasme. Et c’est là que les choses se compliquent, bien entendu, car le village entouré de forêts est un microcosme où rien ne sert de combattre l’inéluctable. Ce que l’on évite à l’un retombe fatalement sur l’autre.


 

 

 

Laurent Richard, le dessin à l’état épure
 

Loin de sombrer dans le rocambolesque ou la surenchère narrative, Arnaud le Gouëfflec tisse une narration où les fils s’entremêlent et où l’amitié adolescente tient une place centrale, à la lisière d’un monde adulte qui semble avoir perdu ses repères moraux.
 

Pour illustrer un sujet sensible et ténu, mais tendu par un récit haletant, il faut un dessinateur solide. Laurent Richard impose des cases en plan serré, où l’image se concentre sur le corps des personnages. Il y fait défiler des personnages bien campés, aux yeux très présents, qui, dans les multiples silences qui rythment le récit, en disent beaucoup en un regard appuyé ou un mouvement furtif dans la nuit ponctuée d’étoiles.


 

Il faut d’ailleurs saluer le travail de coloriste du dessinateur. Alors qu’il réduit le plus souvent le décor aux stricts éléments indispensables, il prend le temps de teinter ses cases de bleu nuit et de marron pour les multiples scènes nocturnes, puis de tons ocre et moutarde pour les journées au lycée. C’est à la fois très simple et terriblement lisible, laissant toute la place pour que le lecteur se projette dans les interrogations et les doutes de l’héroïne. Jusqu’à la toute dernière planche, bien sûr, car les mystères du monde ne peuvent être tous éclaircis en un album, même de 140 planches.

<

>



Arnaud Le Gouefflec ; Laurent Richard – La carte du ciel – Editions Glénat – 9782344018682 – 22 €

 


Pour approfondir

Editeur : Glenat
Genre :
Total pages : 140
Traducteur :
ISBN : 9782344018682

La carte du ciel

de Arnaud Le Gouefflec ; Laurent Richard

" Plus rien ne sera jamais pareil ". Vallièvre, petite commune de campagne. Il ne s'y passe jamais rien, ou presque. Mais voilà qu'on prétend y avoir vu passer des OVNI ! Si tout le monde a l'air de prendre ça à la rigolade, ce n'est pas le cas de Claire, Wouki et Jules, trois potes qui se sont récemment pris de passion pour le sujet. Alors qu'ils enquêtent sur le phénomène et que l'arrivée d'une nouvelle prof fait sensation au lycée, les trois inséparables découvrent que les événements étranges se multiplient...

J'achète ce livre grand format à 22 €