La galerie des gaffes : Gaston à la puissance 60

Nicolas Ancion - 19.10.2017

Bande Dessinée - Gaston Lagaffe anniversaire - Franquin Gaston Lagaffe - gaffes hommage franquin


A priori, je n’attends pas grand-chose des hors série de magazines BD, des numéros thématiques et des hommages collectifs où chaque auteur brode autour du thème imposé, ajoutant son petit numéro de nombril sans trop savoir ce que font les collègues. Les lecteurs restent le plus souvent sur leur faim, faute de capitaine à bord du navire. 



 

 

Mais cet album qui célèbre le soixantième anniversaire de Gaston franchit cet écueil dès les premières planches. Drôle, réjouissant, rebondissant, surprenant, facétieux, on dirait que sa coordination a été confiée à Franquin en personne. C’est à son esprit, peut-être que les admirateurs que sont ces auteurs de BD rendent hommage.

 

Il y a soixante ans, un drôle de gars à gros pif débarquait à l’entrée de la rédaction du journal de Spirou : Gaston Lagaffe en personne, pas encore flanqué de sa mouette et de ses redoutables inventions paresseuses, mais déjà débordant de flemme et de nonchalance. Ses gags et mésaventures ont, pendant des décennies, réjoui non seulement les lecteurs du magazine, mais les lecteurs de BD en général, plaçant l’antihéros de Franquin parmi les personnages les plus populaires du répertoire.

 

60 ans de Gaston : La galerie des gaffes,
un album pour l'anniversaire

 

Et pourtant, malgré ce succès considérable, il n’a jamais été sérieusement question de confier à nouvel auteur le soin de poursuivre l’écriture des gags de l’employé le moins productif des éditions Dupuis. Alors que le Marsupilami poursuit sa route, que Spirou lui-même a connu bien des avatars, réinventé en gamin malpoli dans le Petit Spirou, plongé dans le monde contemporain par Tome et Janry, puis Morvan et Munuera, avant de creuser son sillon sous la houlette de YoannVehlmann, recréé même par les plus grands dessinateurs et scénaristes en version plus adulte (dans la série Le Spirou de...), Gaston, lui, est resté Gaston. 
 


 

Souvent réédité, jamais vraiment trahi (oups, me revient soudain l’image horrible des aventures de Gastoon, le neveu de Gaston, insupportables, aussi politiquement correctes que celles de son oncle étaient déplacées, mais ce n’était que le neveu et le projet éditorial a sombré après deux titres).

 

60 coups de chapeau
 

Du coup, quand les éditions Dupuis proposent à leurs auteurs de reprendre, le temps d’une planche, le plus célèbre de tous les gaffeurs, voilà que tous ou presque font montre à la fois de respect et d’imagination, multiplient les trouvailles, les clins d’œil, les émotions sincères. À travers ces soixante planches, rien ne sent le devoir forcé ou le travail de commande : au contraire, on dirait que chaque auteur se sent pousser des ailes, soudain enthousiasmées à l’idée de pouvoir emprunter, le temps de quelques cases, les décors et les personnages d’un des auteurs les plus foisonnants du XXe siècle.

 

Gaston Lagaffe et Franquin :
de la rédaction de Spirou aux Idées noires


Loin d’être une contrainte, l’univers créé par Franquin semble être contagieux, il contamine celui des nombreux auteurs qui ont fait de cet album une vraie réussite. Inutile de tenter de résumer, de classer, de citer. Il serait même injuste de pointer du doigt les auteurs qui ont moins bien rebondi sur la proposition éditoriale : la vérité est indéniable, « La galerie des gaffes » est une vraie réussite, un album collectif qui fait revivre Gaston non pas sous perfusion, mais avec toute la malice et la désinvolture qui ont, depuis son apparition, servi de fil rouge à sa carrière de glandeur magistral.

À lui seul, cet album est la preuve tangible de la puissance de l’imaginaire de Franquin, capable de stimuler plusieurs générations d’auteurs qui lui ont succédé. Sa lecture devrait pour une fois convaincre aussi bien les fidèles de la première heure que les nouveaux lecteurs : même réincarné, redessiné, relooké, remixé, Gaston est un régal qui n’a pas pris une ride en soixante ans.
 

(Pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir toutes les planches, je vous propose simplement de savourer celle imaginée par Bouzard. Le reste vous attend en librairie dès ce vendredi 20 octobre.)


Collectif –  La Galerie des gaffes – Editions Dupuis – 9782800170688 –12,50 €
 

Les critiques de la rentrée littéraire 2017


Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires

 


Pour approfondir

Editeur : Dupuis
Genre :
Total pages : 64
Traducteur :
ISBN : 9782800170688

Gaston Lagaffe ; la galerie des gaffes

de Collectif(Auteur)

On ne présente plus Gaston, le plus célèbre gaffeur de toute l'histoire de la bande dessinée ! En 2017, cet anti héros débordant de malice et de créativité, créé par Franquin, a fêté ses soixante ans. Soixante ans d'émotions, de gags et d'inventions décalées auxquels la BPI du Centre Pompidou à Paris consacra une exposition durant plusieurs mois.

J'achète ce livre grand format à 12,50 €