Les amours insolentes, Loustal et Benacquista

Clément Solym - 06.11.2010

Bande Dessinée - aimer - histoire - vivre


Avec un sous-titre assez peu aguicheur, les 17 variations sur le couple sont autant de saynètes présentant la vie à deux, dans ses affres et ses bonheurs. Mais surtout dans ses bonheurs. Et comme toujours, c’est un peu insupportable de voir les autres heureux. Quand bien même ils sont des être de papier et de couleurs.

Le problème, c’est que si les histoires sont originales et vraiment insolites/insolentes, le livre reste assez peu intéressant.


Les histoires d’amour, qu’elles finissent bien ou mal, me laissent, en littérature, de marbre. Et qu’importe l’ingéniosité déployée par Benacquista dans ses scénarii, j’en ai tourné les pages comme on feuillette un botin…

En se disant qu’avec internet, on trouve tout de même plus vite, sans s'ennuyer autant à chercher.


Comble, et c’est vraiment pas de pot, le dessin de Loustal n’évoque absolument rien, sinon des visages figés et mornes, tirés et inspirés d’une certaine créativité des années 60 aux Etats-Unis . C’est fade et vite lassant.


Pas de quoi inciter à se pencher dessus plus d’une dizaine de minutes.

Même s’il faut reconnaître que les saynètes sont pour certaines particulièrement bien trouvées. Ca ne suffit simplement pas à faire un album, qu’importent les noms qui le signent…



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.