Les Chroniques du Confiné : Acide, sexe et majijuana dans un bus

La rédaction - 01.04.2020

Bande Dessinée - Route acide hippies - histoire Amérique liberté - Cassady Kesey bus


ROMAN GRAPHIC – Faits du jour : y’en a pas, enfin aujourd’hui on n’en parle pas… Nous hier soir, on s’est pris une grosse monstre cuite… Donc le corona… hein, s’il a la moitié du mal de crâne qu’on se tape ce matin, il contaminera pas grand-monde. Mais, cela ne veut pas dire que vous ne devez pas rester chez vous.



ActuaLitté CC BY SA 2.0
 

 

En 1964, une bande d’anarchistes guidés par deux écrivains de génie traversent les États-Unis à bord d’un bus scolaire peinturluré, nommé Further, plus loin… La Route de l’acide — L’Odyssée des premiers hippies retrace l’histoire folle, colorée et véridique des Merry Pranksters, les joyeux lurons, considérés comme les pionniers du mouvement hippie. Ce groupe psychédélique épris de liberté formé au début des années 1960, principalement en Californie du Nord, est constitué d’hommes et de femmes ayant pour principal dénominateur commun, le LSD, la marijuana, l’amour libre.
 

Le roman graphique démarre donc en 1964 sur une route déserte des États-Unis, sur laquelle un lézard, très énervé, vient de se faire couper la queue par un bus rouge zigzagant, chantant, criant. L’album se termine d’ailleurs sur l’image de cette pauvre bête totalement éclopée, rassurée en apprenant que le road trip avait pris fin. L’Amérique est encore sous le choc de l’assassinat de Kennedy, qui avait insufflé une note d’espoir et de renouveau dans ce pays profondément marqué par le puritanisme, le racisme et le ségrégationnisme. La jeunesse a besoin de s’amuser, de s’évader, de s’envoler.
 

Ce sont deux romanciers, Neal Cassady, ancien compagnon de Kerouac et âme de la Beat Generation, et Ken Kesey, le meneur, auteur des célèbres Vol au-dessus d’un nid de coucou et Et quelquefois j’ai comme une grande idée – tous deux adaptés à Hollywood – qui sont à l’origine de cette virée qui va sillonner l’Amérique en partant de San Francisco pour atteindre New York, qui accueille cette année-là l’exposition universelle.

Au volant ce bus customisé, les hippies poursuivent leur route et sèment une joyeuse pagaille partout où ils passent… Ils pervertissent les shérifs, apostrophent Reagan, perturbent la campagne présidentielle du très réactionnaire Barry Goldwater et expérimentent les trips sous acide…
 

Pendant ce temps, le directeur du F.B.I., Edgar Hoover envoie une taupe pour infiltrer la bande, symbole d’une jeunesse qui effraie les autorités. Quelque temps plus tard, l’agent infiltré réalise que ce ne sont que des gamins inoffensifs, des poètes qui planent, qui ne représentant aucun danger pour le pouvoir. Il enverra d’ailleurs sa lettre de démission au Bureau, expliquant qu’il a décidé de suivre une autre voie !




 

Le scénario signé par Fabien Tillon est passionnant et très bien documenté. Les faits sont réels et les personnages authentiques : les Pranksters ont bel et bien inventé les couleurs acides du psychédélisme, le bus scolaire racheté pour une bouchée de pain, le système acoustique branché en permanence. Véridique aussi, la surveillance rapprochée du groupe par le FBI, reflet d’une paranoïa généralisée à l’encontre d’une gauche radicale.

Pour aller plus loin, un petit cahier explicatif est inséré en fin d’album, afin de contextualiser l’histoire et les origines des Merry Pranksters et revenir sur la biographie de Cassady et Kesey. Une mention spéciale pour la bande originale à découvrir sur Deezer et Spotify.


La narration graphique de Paolo Cossi prend la forme d’une ligne aux couleurs pop et psychédéliques. Ça bouge, ça danse, ça boit, ça fume. C’est gai, chaotique et explosif. Une odyssée très agréable à lire en cette période de privation de libations, qui pourrait donner envie à certains de s’allumer un petit joint… D’ailleurs, si jamais, en vente libre !
 

À demain, les confinés…




Paolo Cossi, Fabien Tillon – La route de l’acide ; L’Odyssée des premiers hippies — Nouveau Monde Graphic — 9782369428855 – 19,90 €



Dossier : Retrouver Les Chroniques du Confiné


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.