Parue chez Dargaud en février 2016, Les jours sucrés, scénarisée par Loïc Clément et illustrée par Anne Montel, est une comédie romantique tendre et légère sur les racines, l’enfance et la quête de soi.

 

 

 

Églantine, jeune graphiste de 25 ans résidant dans la capitale, apprend la mort de son père et se voit contrainte de retourner dans son village natal, Klervi, en Bretagne. Là-bas, elle retrouve la boulangerie-pâtisserie familiale, sa tante Marronde – subitement devenue muette – et son amoureux d’enfance, Gaël.

 

Le voyage n’est pas des plus agréables pour la jeune femme. De nombreux souvenirs – douloureux pour la plupart – resurgissent, notamment le départ brutal de son père ; ce dernier les ayant abandonnées, sa mère et elle, alors qu’elle n’était encore qu’une enfant. Mais au fil des jours, Églantine trouve un certain plaisir à cuisiner et renouer doucement avec son passé. Elle finira même par découvrir le carnet de recettes de son défunt père : une véritable relique qui lui en apprendra autant sur le métier de boulanger-pâtissier que sur son histoire.

 

Les jours sucrés est une bande dessinée que l’on dévore littéralement comme une petite viennoiserie. Le lecteur sentirait presque les arômes de pain chaud tout juste sorti du four tant le récit est chargé en détails gourmands. Malgré les drames qui jonchent la vie de la protagoniste et de son entourage, Loïc Clément ne laisse pas l’histoire se changer en mélodrame et tend au contraire à réconforter le lecteur en lui offrant une histoire pétillante – laissant même la parole à une bande de chats ventrus –, poétique, ainsi qu’une multitude de recettes délicieuses, le tout savamment distillé.

 

Les aquarelles d’Anne Montel – au trait souple, naïf, spontané, et aux teintes pastel – retranscrivent parfaitement toute la délicatesse des mots de Loïc Clément. Le lecteur s’attache aussitôt à ce coup de patte tout doux, ces visages parfois tristes, surpris, parfois amusés ou bienheureux. Un dessin synonyme d’évasion, de rêverie, d’allégresse – proche de l’univers d’Irène Bonacina (Cinq minutes et des sablés, Didier jeunesse) – qui dépeint avec tendresse les plaisirs simples de la vie.

 

En somme, le cadeau d’anniversaire parfait !

Feuilletez des milliers de bandes dessinées gratuitement sur Sequencity

Pour approfondir

Editeur : Dargaud
Genre : bandes dessinees...
Total pages : 144
Traducteur :
ISBN : 9782205073843

Les jours sucrés

de Clement, Loic ; Montel, Anne (Auteur)

A 25 ans, Eglantine apprend le décès de son père et part pour Klervi, le village breton de son enfance. Elle y retrouve sa vie d'avant, ses souvenirs et la pâtisserie paternelle (qui est désormais la sienne), mais aussi Gaël, son amoureux de l'époque, sa tante Marronde et tous les chats du village. Surtout, elle découvre le journal intime de son père. Il y a mis tous ses secrets de vie et de cuisine. Un véritable guide pour Eglantine. Et si c'était l'occasion d'un nouveau départ ?

J'achète ce livre grand format à 19.95 €