medias

Les Pionniers : au commencement, Gotlib créa Fluide. Et Dieu piqua un fou rire

Florent D. - 18.01.2018

Bande Dessinée - Fluide glacial origines - auteurs BD pionniers - umour bande dessinée


Ils n’étaient armés que de gouache et de fusain, avec dans leur gourde probablement pas que de l’eau. Mais ils se sont aventurés sur des sentiers inconnus, à la conquête d’un Nouveau Monde. On leur promettait la potence, ils nous offrirent des fous rires. Et quitte à rendre à César ce que Brutus lui avait fauché : ils furent les Pionniers.

 


 

 

Alors oui, Fluide glacial, ce n’est pas très sérieux, c’est souvent potache – c’est de l’umour, avec un H grandement absent. Mais Fluide, c’est avant tout « le pied de nez à un monde qu’il devait trouver trop triste ». Il, c’est Marcel Gotlib, qui lança, déjà comme une grande farce, le premier numéro le 1er avril 1975.

 

Et comme toute naissance s’accompagne d’une grande brassée d’air inspiré, et d’un cri tonitruant – façon Tarzoon, qui aurait trouvé là une place toute désignée – Gotlib lança cet appel vers l’infini, et au-delà. 

 

En somme, ils partirent, ils n’étaient qu’une poignée – Brétecher, Franquin, Moebius, Mézières, Druillet, Reiser, Cabu, Hermann, Forest, Loup, Masse, Spiegelman, Kurtzman... « Mais par un prompt renfort, Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port », pourrait-on dire. 

 

Les années 70 furent alors pour Fluide ce que la Joconde est au Louvre, ce que Michelange est à la renaissance, ce que Jacob est à Delafon... Un formidable album a donc vu le jour, sorte de machine à remonter le temps, pour redécouvrir, document d’archives à l’appui, la création, les premières planches, l’origine.

 

Voilà : le lecteur est soudainement, sans ménagement – ni ménagerie – plongé dans les prémices de Fluide. Au départ, d’ailleurs, Gotlib envisageait de l’appeller La voix du sang... mais Diament posa son veto, pour éviter toute connotation révolutionnaire, voire d’appel au meurtre. 

 

Au final, 203 pages d’histoire, un manuel qui devrait entrer dans l’enseignement dès les classes primaires. Fluide a grandi avec la société française, et les dessinateurs, scénaristes, soutiens, opposants, détracteurs (jusqu’aux têtes de pioche) ont changé, à leur manière, notre petite nation.

 

Un livre d’Histoire, un livre avec des histoires, trop denses pour être racontées par le menu. Une splendeur.

 

 

 

Gérard Viry-Babel Collectif – Les pionniers - Les années 70 de Fluide Glacial – Editions Fluide Glacial – 9782352079729 – 25,90 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Fluide Glacial
Genre :
Total pages : 224
Traducteur :
ISBN : 9782352079729

Les 70s de fluide glacial ; les pionniers

de Collectif(Auteur)

Les premières heures du plus grand magazine d'umour et bandessinées. Pied de nez à un monde qu'il devait trouver trop triste, Marcel Gotlib donna naissance à Fluide Glacial un 1er avril 1975. Dès son premier cri, à l'appel de Gotlib, les plus grands noms de la bande dessinées se sont penchés sur son berceau pour lui offrir leur talents : Brétecher, Franquin, Moebius, Mézières, Druillet, Reiser, Cabu, Hermann, Forest, Loup, Masse, Spiegelman, Kurtzman...

J'achète ce livre grand format à 25.90 €