Les Songes de Célia, fétichistes et peuplés d'ours nains

Clément Solym - 27.10.2012

Bande Dessinée - Songes, tome 2 : Célia - Terry Dodson Denis-Pierre - Mais qui veut la peau des


Je tiens entre mes mains le tome 2 de Songes (Humanoïdes Associés) et j'ai encore du mal à y croire ! Scénarisé par Denis-Pierre Filippi et dessiné par Terry Dodson, ce volume nous parvient huit ans et demi après le premier. Certes pas un record : quatorze ans pour le second album de Sasmira (Glénat) du fantasque Laurent Vicomte.

 

La Chronique BD de BDfugue.com

 

Mais ce Célia fut annoncé, désannoncé, reporté pour force et moult raisons... De quoi désespérer les admirateurs de la belle Coraline, sublime personnage principal de cette délirante histoire. Bon, Terry Dodson n'est pas précisément un flemmard : travaillant dans l'industrie du comics depuis quatre lustres, il dessine entre autres choses Spiderman ou certains des X-Men, le cycle de Thrawn dans l'univers Star Wars, mais Songes est son premier vrai projet européen. Pas de super-héros ici, mais une héroïne super bien roulée, Dodson étant réputé pour son talent à dessiner les personnages féminins.

 

Donc, Coraline Doucet est engagée comme préceptrice du jeune Vernère, un gamin très doué. Et inventif : robots, voitures, bateaux, rien n'est trop difficile pour lui, ce qui est d'autant plus méritoire que nous sommes à l'aube du vingtième siècle. Il y a là un univers typiquement « Steampunk », un délire technologique dans un cadre Art déco. Avec la mode vestimentaire de l'époque, ce qui nous vaut le bonheur de contempler les jupons, corsets et nuisettes de Coraline à longueur de pages. Autant dire, un rêve de fétichiste !!!

 

Les rêves de Coraline, justement, sont fort troublants. Sans doute parce que Vernère lui fait ingurgiter régulièrement un mystérieux et délicieux nectar, qui le soir venu la précipite dans des mondes fantastiques dignes d'Alice au pays des merveilles. Au milieu de la jungle ou attachée au mât du bateau des pirates, elle ne doit son salut qu'à l'intervention de Vernère, qui se présente dans ses songes sous les traits d'un adulte. Songes un peu foufous et très coquins, avec au réveil la perte de sa petite culotte. Fétichisme encore... Coraline décide de prendre les choses en mains et se met en tête de délivrer les jeunes filles du village voisin, retenues comme objets de fantasmes dans le pays des rêves.

 

Songes tome 2 ; Célia

sur BDFugue

 

 

 

 

Ne vous avisez pas de mettre en parallèle ces charmants albums avec Filles perdues (Delcourt) d'Alan Moore et Melinda Gebbie, livre étonnant et surprenant dans lequel Alice (celle d'Alice au pays des merveilles), Dorothée (du  Magicien d'Oz) et Wendy (de Peter Pan), devenues vieilles dames, se remémorent leur vie sexuelle et en profitent pour s'amuser ensemble ! Une sorte de pornographie « vintage » dans une ambiance capiteuse et un rien morbide !!!

 

En comparaison, Songes n'est que léger et superficiel, mais avec talent : dialogues pleins d'humour, placés dans la bouche de personnages délicieusement excentriques. Ambiance gentiment polissonne un brin désuète. Et son atout cœur est Coraline, qui joue la fausse nunuche - bien qu'étant semble-t-il une vraie blonde - avec un brio certain et un engagement physique total. Le magnifique dessin de Terry Dodson nous rend indulgents à l'égard d'un scénario assez confus et un nombre de pages plutôt chiche !

 

Mais Qui Veut la Peau des Ours Nains ?

sur BDFugue

 


Emile Bravo est un excellent auteur de bandes dessinées pour les enfants, mais les parents ont tout intérêt à les lire aussi ! Vous pouvez trouver dans la collection « Bande des petits » (Seuil) plusieurs albums contant les tribulations d'ours nains aux prises avec différents personnages des contes de fées traditionnels.

 

 

Et jetez un coup d'oeil à celui-ci...

 

Le dernier paru, Mais qui veut la peau des ours nains ? rassemble Blanche-Neige, qui en a marre de faire la boniche pour les sept ours scotchés devant la télé. Peau d'Âne qui veut bien la remplacer, mais juste pour faire admirer sa garde-robe et cuisiner des gâteaux. Un des Trois Petits Cochons qui se moque de leur baraque branlante, soufflée par le Grand Méchant Loup. Et bien d'autres personnages, au fil d'une histoire tordante. Avec un dessin épatant !