medias

Negalyod : des dinosaures, de l'eau et des hommes

Florent D. - 28.09.2018

Bande Dessinée - Vincent Perriot Negaluyod - dinosaures hommes planète - controle approvisionnement eau


BD française – Attention, choc. Negalyod de Vincent Perriot est une expérience hors norme chez Casterman. Des dinosaures et des hommes, dans un futur possiblement lointain. La dystopie travaillée au scalpel, paysages désertiques et cité monstrueuse : vertiges garantis.

 



 

Comme il arrive, l’histoire de cette bande dessinée débute presque par un défi : l’envie de changer de style et de travailler à la plume et l’encre de Chine. Un changement d’approche, mais qui est mû par une puissance animale à retranscrire. 

 

C’est en effet en reproduisant une scène de bouzkachi, un sport d’Asie centrale et du Moyen-Orient que le dessinateur ressent un appel. « Ce sont des centaines de cavaliers dans une plaine qui se disputent la peau d’un chèvre morte, bourrée de sable », raconte l’auteur. 

 

Negalyod est venu ainsi : l’association de cette force primale, où cinquante à quatre cents chevaux sont réunis, avec l’apparition d’un camion-citerne. Il devait contenir quelque chose, et soudainement, la peau de bête disparaît : l’objet de toutes les convoitises devient ce camion, et ce qu’il transporte. La rencontre de l’homme et de l’animal, face à la machine...

 

Tout démarre alors avec un berger, perdu dans des steppes tout eurasiennes : son troupeau est constitué de dinosaures – vaguement cousins des tricératops –, et d’une monture, au croisement entre le parasaurolophus et l’hérrésaure, avec des cornes en plus. 

 

Dans ce monde, la météo est contrôlée par une machine – le réseau. Un dysfonctionnement va provoquer la mort de tout le troupeau : un berger sans plus de raison d’être sinon celle de réclamer vengeance. Et d’aller la chercher par ses propres moyens. Jarri Tchapalt n’avait rien demandé à la planète, aux hommes, vivant comme une figure de pasteur antique, dans un monde en totale déshérence. 

 

Partant pour la ville, le berger va trouver comment assouvir sa soif de vendetta : des rebelles, opposés au système que le Réseau impose aux hommes, lui offriront une porte d’entrée. « Le Réseau contrôle l’eau. Le Réseau contrôle l’homme. » Mais qui contrôle le Réseau, et quels mensonges inavouables dissimule-t-il derrière des kilomètres de canalisations ?

 

Attention, splendeur, et plus encore. On peut lire cet album à tant de niveaux qu’il en devient véritablement vertigineux. Le premier, c’est la quête d’un homme seul, face à un environnement hostile. Et là, Perriot excelle : c’est une épopée post-apocalyptique qui se déroule avec un talent et une maîtrise incontestables. 

 

On ne peut manquer l’hommage à Moebius – l’auteur a d’ailleurs travaillé avec Florence Breton, qui fut la coloriste du Maître. Tant dans la démarche artistique que dans le trait. Mais l’élève peut sans rougir se dire qu’il est parvenu à une œuvre pleine et entière. 

 

Découvrez les archives de Heavy Metal, la
version américaine de Métal hurlant

 

Et puis, cette conscience écologique qui se dessine derrière l’ensemble du projet. Parce qu’il nous parle de la vitalité de l’eau, élément précieux ô combien. 

 

Tout cela, plus encore, fait qu’au terme de 200 pages, quand une traînée d’eau s’écoule entre les montagnes, simple paysage sans un mot, en une planche occupant tout l’espace de la page, on ressent comme un apaisement. Le combat mené était juste, l’homme peut se réconcilier temporairement avec son environnement. D’autres viendront, et parfois seront perdus.

 

La lutte, c’est tout ce qui reste à l’humanité.

 

<

>

 

Vincent Perriot – Negalyod – Casterman – 9782203152373 – 25 €

  


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Casterman
Genre :
Total pages : 208
Traducteur :
ISBN : 9782203152373

Negalyod

de Vincent Perriot

Un monde sillonné de tuyaux gigantesques et peuplé de dinosaures… Des villes qui flottent dans le ciel et recouvrent de leurs ombres les faubourgs grouillants d’une humanité industrieuse… Et un « réseau » omniprésent qui domine les terres et les hommes. Jarri Tchepalt est un berger du désert de Ty. Il parle aux dinosaures et maîtrise l’art des cordes. Quand un camion générateur d’orage anéantit son troupeau, Jarri décide de partir en ville – pour la première fois – afin de se venger... Mais révolte et révolution ne mènent pas toujours là où on croyait. Réunissant créatures préhistoriques, urbanisme de science-fiction et vaisseaux low-tech, Vincent Perriot développe un récit univers où la vengeance rencontre bien des surprises avant de devenir quête d’un monde meilleur.

J'achète ce livre grand format à 25 €

J'achète ce livre numérique à 25.00...78520467.................09........1......