Nomade, I – Gauthier de Flandres, Dufaux – Xavier

Clément Solym - 13.11.2010

Bande Dessinée - desert - croisade - djinn


Tiens, ça faisait longtemps que l’on n’avait pas eu un titre sur les Assassins, le désert et la période des croisades… Le tout dans un même temps, voilà de quoi alimenter le petit bois pour le feu ? L’histoire va prendre quatre tomes, et en dépit de tout ce que Dufaux a pu me faire palpiter au cours de mes jeunes années, il me semble que la moindre des choses, c’est de l’avertir : va falloir faire beaucoup mieux.

Une dose de magie, un peu de mystère, un Djinn démoniaque, un guerrier au grand cœur, des captifs chrétiens en territoire musulman, dans les années ne suffisent pas à faire une belle œuvre. Et bien que le personnage principal soit tiré de l’univers de Croisade, titre pour lequel nous avions eu un véritable et beau coup de cœur, Nomade n’en reste pas moins une déception.

Oh, pas tant sur le dessin, assez réaliste, avec quelques pains qui vous défigurent vite fait un bonhomme. Pas non plus sur les décors, encore que ces derniers n’aient pas vraiment de place prépondérante ici. La partie graphique est plutôt réussie, dans ce qu’elle a de classique et d’abordable par tout public – à deux pages de nus près…

Non, c’est vraiment la fadeur du scénario, creux et poussif – même pour un premier tome, et encore plus pourrait-on dire. Difficile d’accrocher à ce qui ressemble à une succession de séquences, tant bien que mal raccrochées entre elles par un fil conducteur qui serait la boîte contenant le Djinn, puis le Djinn lui-même, une fois qu’il s’en est échappé.
Evidemment, les thématiques sont celles de Croisade : du sable, des vents mortels, et des créatures aux pouvoirs que l’on soupçonne à peine.

La sauce ne prend pas, allez savoir pourquoi. Peut-être qu’à se contenter de donner une nouvelle vie à un personnage, on oublie rapidement de lui créer un univers plus solide ? Ou bien est-ce juste que les méandres dans lesquels il se plonge nous sont un peu obscurs.

L’un dans l’autre, qu’importe ! Mais dommage, vraiment.


Nomade, neuf ou d'occasion, sur Comparonet