Slowburn : quand Gotlib et Franquin inventait le LOLCAT, façon coït

Florent D. - 04.01.2019

Bande Dessinée - chats accouplement dessins - Franquin Gotlib - Fluide glacial umour


BANDE DESSINÉE – L’accouplement, chez les matous, est un mauvais moment à passer pour la femelle. Heureusement, il ne dure qu’une dizaine de secondes, pas pendant ce temps, le mâle l’attrape par le cou pour l’empêcher de s’enfuir. Et très certainement, personne ne souhaiterait sa place durant le coït...

Slowburn de Franquin et Gotlib
ActuaLitté, CC BY SA 2.0


Slowburn, c’est cette situation revue, corrigée, déjantée d’une saillie à travers le regard de Franquin et Gotlib. Bien avant l’apparition du LOLCAT sur les réseaux, les deux hommes donnaient vie, à travers cette première collaboration – et elles ne furent pas légion – à une histoire totalement improbable. 

Dès la création de Fluide Glacial, Gotlib avait dans l’idée de convaincre le Maître Franquin de commettre quelques délicieuses petites horreurs. Pour Slowburn, le scénario est de Gotlib, les dessins de Franquin. Lui-même en parlait sans bouder son plaisir : « J’ai fait quelques histoires sur scénarios de Gotlib et en particulier une histoire de chats dont j’ai fait deux planches et dont il a tiré, avec beaucoup de fantaisie, trois planches par un remontage savant où il a introduit des épreuves photo de mes dessins. » 

Et bien entendu, l’une des plus grandes réalisations de Franquin, ce seront les Idées noires, parues entre décembre 1977 et 1983.

Slowburn de Franquin et Gotlib
ActuaLitté, CC BY SA 2.0
 

L’idée de Gotlib est de reprendre le principe du « Slowburn Gag », littéralement le gag à retardement, concept venu des comiques américains (Jerry Lewis en était un maître). En l’occurrence, il imagine une bande en trois pages sous la forme d’un gaufrier de 20 cases carrées par planche représentant deux chats qui copulent « hardi-petit » jusqu’au climax attendu et une chute sous la forme d’une pirouette. 

Mais plutôt que de commander 60 dessins à Franquin, lui propose de n’en faire que 16, Gotlib se chargeant de démultiplier, réorienter, triturer et bidouiller la matière première de Franquin. L’idée est séduisante et le dessinateur livra donc deux mini planches de 8 cases chacune. Le résultat est un mélange hybride et harmonieux du dessin de l’un subtilement retouché par l’autre, et le lecteur n’y voit que du feu.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Quand Franquin rencontra Gotlib, ou que Gotlib croisa Franquin, dans les pages de @fluide_glacial cela donne un gag sur trois pages, publié en février 1977. Une chose tellement improbable, sur 20 dessins assemblés en 60 cases.  Et une chute absolument improbable, après avoir suivi avec un fou rire permanent les ébats d'un couple de chat. Depuis leur rencontre à Angoulême, où Franquin fut le premier auteur à recevoir le Grand Prix, Gotlib ne cacha pas son admiration. Le fruit de leur collaboration se nomme #Slowburn avec un abominable calembour des neiges. Dans les librairies le 9 janvier, avec une postface qui replace Franquin dans l'histoire de la BD (et de celle-ci en particulier) #Franquin #Gotlib #FluideGlacial #dessins #planches #chats #accouplement #hurlement #fourire ##miaou #attentionçapique #NSFW #félinspourlautre #sexycat #coitinteruptus #egoisme

Une publication partagée par ActuaLitté (@actualitte) le




Franquin et Gotlib – Slowburn – Fluide glacial – 9782378781552 – 9,90 €

 [Dossier] Rentrée d'hiver 2019 : une nouvelle année littéraire lancée


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.