medias

Spirou, la guerre et la mort pour avenir : fuir, là-bas fuir...

Florent D. - 08.10.2018

Bande Dessinée - L'espoir malgré tout - Spirou Emile Bravo - Bruxelles nazis Spirou


Le journal d’un ingénu n’était pas prévu dans une série d’albums. Mais en prenant goût à ces aventures, Emile Bravo a finalement choisi de prolonger sa vie avec Spirou. Nous sommes en janvier 1940, les bottes nazies résonnent dans Bruxelles. L’espoir malgré tout, c’était courageux...

 



 

D’abord, parlons des grandes nouvelles : d’un tome unique, Bravo est passé à quatre tomes – qui tenteront de connecter le groom à celui de Franquin, le Spirou d’Après-guerre : entre septembre 2019 et novembre 2020, trois autres tomes viendront boucler l’univers ainsi ouvert sous le trait d’Emile Bravo. 

 

Avec cette unique garantie : Spirou doit survivre. Mais il peut aussi, à la manière de Stendhal, passer un miroir sur le bord du chemin. Ce sera le sentier de la Seconde Guerre mondiale, et de l’horreur nazie, de la « question juive » et d’une situation politique internationale intenable. 

 

Maintenant, comment Spirou tire-t-il son épingle du jeu, au milieu de cette dureté? Il y a quelque chose d’une parenté avec Gavroche qu’entretiennent les deux personnages. Cette terrible époque de l’histoire est propice à l’écriture de Misérables, plus humains encore, parce que l’inhumanité a frappé fort comme rarement. 

 

Soucieux de raconter l’Occupation de Bruxelles, c’est avant tout le projet de fonder dans la bande dessinée, un lieu qui soit celui de la mémoire. Bravo parle de « vivre l’Occupation en essayant de rester le plus objectif possible. [...] Ce sont des périodes tellement noires qu’il est intéressant d’en parler. Il n’y avait pas d’un côté les bons et de l’autre, les méchants : tout était mélangé ».
 

Spirou
dessin Emile Bravo - ActuaLitté, CC BY SA 2.0

 

Et pour cause : ici, Spirou est groom. Fantasio s’est engagé dans l’armée belge. Mais rapidement, il faudra faire face à l’exode, le départ violent et brutal, vers la France. Parce que tout est préférable à l’invasion du pays. Mais la réalité a de bien tristes visages à montrer. 

 

Il est tellement étrange d’avoir connu un Spirou embarqué dans des aventures plus folles – pour ne pas dire que ça a viré au grand n’importe quoi parfois – et de le retrouver dans ce contexte. Le lecteur au fond de moi ne parvient toujours pas à scinder le monde de Champignac, par lequel je suis entré dans le monde de Spirou.

 

Mais ce que Bravo nous livre, c’est un récit splendide, émouvant, comme rarement le personnage a su l’être. « Face aux injustices, on ne peut plus vivre résigné, on intervient. La conscience fait qu’on se lance dans quelque chose qui donne un peu de dignité, sinon on n’est plus un être humain. C’est ce que raconte cette histoire » poursuit l’auteur.

 

 

 

Alors, oui, cette fiancée en Allemagne, à laquelle Spirou se raccroche si fortement, contraste avec la vie qui s’effondre progressivement. La demi-page 48 est, à elle seule, un exemple d’image puissante. Pas un son, juste l’étourdissante colonne de chars allemands qui descend la page...

 

Oui, la guerre, c’est de la merde, et même elle fait peur. « Tuer des hommes. Ou d’être tué. La guerre en somme », résume Spirou. Troublante BD, et splendide tout autant. Difficile de résister à la note d'humour, qui nécessairement traverse l'album, et à cette ironie entre le sous-titre – “un mauvais départ” – et la dernière planche... Tout cela, définitivement, ne manque pas de vie...

 

Sa sortie s’accompagne du lancement de la campagne #Spirou4Rights, qui coïncide avec le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. 


Emile Bravo, Fanny Benoît (Coloriste) – Spirou. L'espoir malgré tout - Première partie, Un mauvais départ – Dupuis – 9782800160986 – 16,50 €




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Dupuis
Genre :
Total pages : 88
Traducteur :
ISBN : 9782800160986

Le Spirou d'Emile Bravo T.2 ; Spirou, l'espoir malgré tout t.1

de Émile Bravo

Janvier 1940. Un hiver particulièrement rude s'est abattu sur Bruxelles. Alors que tout le monde attend avec appréhension l'arrivée imminente de la guerre, Fantasio s'est engagé dans l'armée belge. Dans la forteresse d'Eben-Emael, il est impatient d'en découdre et ne doute pas une seconde que les armées française et britannique écraseront l'armée allemande... Quant à Spirou, il est toujours groom et continue de vivre le plus normalement possible. Sa rencontre avec Felix, un peintre juif allemand dont les nazis ont jugé l'oeuvre 'dégénérée', et Felka, sa femme, va lui faire découvrir la 'question juive' et la complexité de la situation internationale. Quand la guerre éclate, Fantasio cherche à servir la patrie le plus héroïquement possible. Spirou, lui, essaye de comprendre la complexité de la situation à travers des rencontres avec des personnages profondément humains et tente de se rendre utile en étant fidèle à ses valeurs. Cette grande oeuvre (330 pages en 4 volumes) est un véritable roman mêlant action, humour, vérités historiques et réflexions philosophiques.

J'achète ce livre grand format à 16.50 €