medias

Thélonius Monk : un piano, une folie, le jazz entre deux

Florent D. - 26.11.2018

Bande Dessinée - Thélonius Monk jazz - musique jazz biographie - essai Monk jazzman


Décédé le 17 février 1982, Thelonius Monk est aujourd’hui entré au panthéon des jazzman – si tant est qu’il n’ait pas forcé la porte de son vivant. Reconnu pour ses capacités d’improvisation, il a su installer dans le répertoire jazz des thèmes devenus des standards. 



 

Entreprendre une biographie dessinée pour un musicien aussi puissant et fantastique avait de quoi rebuter. L’ouvrage monstrueux qui en ressort relève plus de l’essai biographique, d’ailleurs, en ce qu’il se concentre sur la rencontre entre Monk et la baronne Pannonica de Koenigswater. 

L’auteur l’explique très simplement : « L’histoire personnelle de cette baronne prodigue est tellement passionnante que je me suis dit que ce serait un excellent angle pour parler de Monk et de sa musique. » Lire leur rencontre, et découvrir les personnalités par ce prisme réciproque... audacieux. Et largement réussi. 

Pannonica, ou Nica de son surnom, est mélomane – et plus spécifiquement affectionne le jazz be-bop. Monk la rencontrera lorsqu’il se rend en Europe pour la première fois, en 1954. Elle devint une mécène pour lui, comme pour de nombreux autres musiciens – Charlie Parker finira ses jours chez elle.

 


Depuis un incident avec la police – qui le trouve en possession de cannabis – Monk a perdu sa carte de musicien lui autorisant à jouer dans des clubs, en août 1951. Il comblera ce vide en composant et enregistrant...

Issue de la branche anglaise de la famille Rotschild, elle deviendra rapidement une amie intime de Monk, tous deux unis par la passion de la musique. « J’ai conçu le livre comme un livre autour du jazz, écrit EN jazz », insiste Youssef Daoudi.

Et outre que l’on balaye toute un pan de l’histoire musicale, on plonge dans le monde d’un pianiste splendide. Le noir et blanc, auquel se mêle un ocre jaune foncé ou chamois donne une atmosphère toute particulière, presque indicible. 

Une puissance faite de contradiction, de traits d’humeur, de génie se déroule au gré des pages, alors que la musique s’immisce de case en case dans l’esprit. On la perçoit, tout entière, même quand Monk n’est pas littéralement devant un piano. La musique qu’il entendait en lui, et qui, lorsqu’elle le quittera, emportera la vie du jazzman avec elle...
 

<

>


Youssef Daoudi – MONK !, Thélonius, Pannonica... une amitié, une révolution musicale – Editions Martin de Halleux – 9782490393022 – 35 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.

Pour approfondir

Editeur : Martin De Halleux
Genre :
Total pages : 352
Traducteur :
ISBN : 9782490393022

Monk ! Thelonious, Pannonica... une amitié, une révolution musicale

de Youssef Daoudi

LE PREMIER ROMAN GRAPHIQUE SUR LA VIE DE LA LEGENDE DU JAZZ, THELONIOUS MONK !

J'achète ce livre grand format à 35 €