Tuer pour un Prix Nobel, l'autre scandale à venir...

Florent D. - 19.07.2018

Bande Dessinée - Jack Wolfgang BD - prix Nobel convoitise - société humains animaux


BD – Que ne ferait-on pas pour un prix Nobel d’Économie, de Physique, et accessoirement de la Paix – un magnifique trio de médailles, du plus bel effet sur la cheminée ? Tuer ? Facile, oui, bien entendu, il suffit d’avoir la conscience très... volatile. 

 


 

Horace Beckett a monté un empire, sur un modèle de livraison instantanée par géolocalisation, sous vingt minutes maximum. Une efficacité redoutable dont le monde entier ne peut que se réjouir – humains comme animaux. Les ambitions de ce pigeon parvenu au sommet de l’échelle économique sont assez claires : la reconnaissance pour son œuvre, son travail... Donc un prix Nobel.

 

Enfin, trois. 

 

Mais ne brûlons pas les étapes.

 

Après une fantastique mise en bouche et un premier volume qui imposait Jack Wolfgang comme un héros tant lupin que mutin, le tome 2 débarque. Cette bande dessinée où les humains et les animaux cohabitent, dans une apparente intelligence, a déjà montré qu’elle avait tout d’une grande.

 

Critique gastronomique, Jack Wolfgang profite d’une couverture de journaliste pour officier en réalité chez la CIA. Agent secret, le voici parti aux quatre coins du monde, pour maintenir l’équilibre fragile entre les espèces. 

 

L’entrée du loup, le tome 1, avait posé les bases d’une excellente série, le tome 2 confirme. Diaboliquement rythmée, avec une dimension très James Bond, cette suite mène sa barque avec une grande habileté.

 

En optant pour un scénario linéaire, le lecteur découvre l’enquête de Wolfgang et son avancée minutieuse – et souvent musclée – avec toujours un temps d’avance. Mais c’est la finesse, autant que l’humour du personnage qui nous emballent. 

 

Ça, et un graphisme réaliste qui sait jouer parfois sur les plus étonnantes apparitions – celle de L’oncle Picsou, par exemple, n’est pas des moindres. Entre le Pigeon de Wolfgang, et le Pingouin de Batman, on retrouve évidemment un lien : la quête de reconnaissance auprès de toute une société.

 

Et plus encore, les moyens les plus terribles pour y parvenir. Hip hip hip, Louprra ! 

 





Henri Reculé, Stephen Desberg, Kattrin – Jack Wolfgang Tome 2 Le Nobel du pigeon – Le Lombard – 9782803672073 – 13,99 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.