Un père et ses deux fils, survivants d'un cataclysme...

Auteur invité - 20.04.2018

Bande Dessinée - Terre fils Gipi - apocalypse monde - pere fils cataclysme


Deux frères, leur père, au bord d’un lac duquel surgissent de temps à autre des cadavres d’un autre temps. Cette terre des fils, elle est ravagée. Presque stérile. Et ils sont peu nombreux ceux qui la foulent encore après un cataclysme les ayant tous renvoyés à l’âge du fer. Eh oui, c’est encore une histoire de fin du monde... 




 

Mais celle-ci n’aura que peu d’importance dans le récit, ou bien subtile, pour que la renaissance de ces terres désolées accompagne l’initiation d’enfants eux aussi réduits à plus grand-chose. Sans écriture, sans autre enseignement que la survie, leur langage s’est décrépi, est devenu rachitique, tandis que les mystérieux gribouillis que leur père couche sur le papier les inquiètent et les intriguent. Il ne leur apprendra jamais à lire. 
 

Face à cette énième variation sur le thème rebattu des sociétés postapocalyptiques, la tentation trop facile serait de faire l’impasse : il suffira d’ouvrir ce livre pour être frappé par ce noir et blanc haché, un trait à la fois brut et précis qui lance le récit dans une autre dimension. La forme épouse le fond et là où les émotions sont primales, l’image devient brutale, comme inachevée et pourtant si claire, l’exact reflet en somme du monde qui nous est présenté. 
 

Après trois ouvrages autobiographiques, l’auteur italien de Ma vie mal dessinée s’attaque pour la première fois à la fiction avec un conte initiatique quasiment muet, impressionnant de maîtrise et d’une beauté élémentaire.

La pluie, le brouillard, la terre, les crânes rasés, les eaux contaminées et les ciels nocturnes émergent de cette pointe fine, de ce dessin comme volé à un bord de table, un coin de nappe de fin de soirée qui dit pourtant tout de l’espoir et du désespoir de ces êtres en construction. 

 

La Terre des fils est une déclaration d’amour à la vie, à l’intelligence, à l’humanité, quand tout pourrait sembler perdu. Une merveille graphique. 
 

Grégoire Courtois, Obliques (Auxerre) 

 

en partenariat avec le réseau Initiales

   
 

<

>


Gipi – La Terre des fils – Futuropolis – 9782754822527 – 23 €


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.