Victor Levallois, un héros qui boit et fume : quel bonheur !

Clément Solym - 14.07.2012

Bande Dessinée - Victor Levallois - intégrale - vacances


Parfois, je range ma bibliothèque... et c'est l'occasion de relire un album un peu oublié ! En l'occurrence, une série de quatre volumes indisponibles depuis trop longtemps, et qui vient d'être rééditée sous forme d'intégrale à prix d'ami : Victor Levallois de Laurent Rullier et Stanislas Barthélémy (Les Humanoïdes Associés).


Avec BDfugue.com



Je dois bien avouer que j'adore le dessin de Stanislas, dont il faut posséder Les aventures d'Hergé (Dargaud) qui reste le plus bel hommage, émouvant et drôle à la fois, que l'on puisse rendre à Georges Rémi. Et le Perroquet des Batignoles (Dargaud) ?


Adorable fantaisie policière dans l'esprit des feuilletons radiophoniques des années 50 !!! Mais avant ces succès qui le font connaître du grand public, il y a donc Victor Levallois, dont nous ouvrons la malle aux souvenirs en 1968 à Saïgon. Alors que les étrangers quittent la ville après l'offensive du Têt, Victor retrouve quelques photos et se remémore son passé...


Petit comptable sans histoires, il passe ses journées à son bureau et ses soirées auprès de sa fiancée. Sa vie semble toute tracée jusqu'à un dîner partagé avec Monsieur André, un collègue qui lui remet une valise remplie de billets de banque, à charge pour Victor de l'emmener à Marseille. Arrivé là-bas, le contact de Victor se fait tuer et l'argent est dérobé par des truands qui embarquent pour Saïgon.


La poursuite commence...


Arrivé sur place, notre héros s'enrichit au détriment des magouilleurs et combinards qui pullulent. Il fait un peu la guerre et beaucoup l'amour avec une belle Indochinoise qui le ruine. De retour en France, Victor essaie d'oublier sa belle en optant pour une vie plus routinière. Gardien de nuit dans une usine aéronautique, il sympathise avec Piotr, un ingénieur polonais.

 

la vie de Victor Levallois ; intégrale

 

La vie de Victor Levallois , Pack 4 volumes T1 à T4

 de Laurent Rullier  sur BDfugue.com

 



Quand celui-ci est assassiné, Victor décide de mener son enquête lui-même, quitte à mener en bateau les services secrets français. Quelques années plus tard, Victor Levallois récupère son oncle Paul à sa sortie de prison. Un peu cinoque et très agité, le tonton lui fausse compagnie !


La chasse est ouverte, en compagnie du sympathique Alphonse, en réalité l'homme de main du truand Raoul, plus qu'intéressé par un mystérieux trésor au sujet duquel l'oncle Paul sait bien des choses... Eh bien, voilà une tranche de vie fort remplie !!!


Aventures exotiques, récit de guerre, espionnage et polar bien de chez nous au fil de ces années 50 secouées par les troubles politiques et les prémices de la société de consommation. Le tout dans un impeccable emballage rétro grâce au coup de crayon si simple et si frais de Stanislas : un triangle pour le nez, deux points pour les yeux, trois vagues pour les cheveux et hop, voilà Victor ! Les décors sont stylisés, mais avec quelques détails judicieux, ils nous paraissent tout de suite familiers. Les dialogues sont vifs et savoureux.


Et puis, un héros qui boit et fume, quel bonheur !!!