medias

Voyage au centre de la Terre : Jules Verne revisité

Cécile Pellerin - 17.01.2018

Bande Dessinée - bande dessinée - Verne, Jules - Islande


Si l’histoire fantastique de Jules Verne est connue de tous ou presque, la bande dessinée de Matteo Berton (illustrateur italien traduit par Véronique Dassas) qui la revisite est une réelle curiosité et vaut le détour, davantage peut-être d’ailleurs, si l’on a été au préalable lecteur enthousiaste de ce roman d’aventures, notamment dans une jeunesse antérieure.
 

En effet, de cet album, s’échappent un souffle nostalgique, une ambiance délicieusement surannée (mais contemporaine de l’époque où se situe le récit) au cœur desquels le lecteur s’installe en douceur et se complait d’emblée.
 

Réalisé à partir d’une palette très resserrée de couleurs (marron, bleu, gris) et utilisant le blanc des pages, l’album parvient remarquablement bien à générer l’atmosphère souterraine, l’éclairage artificiel, la sensation d’oppression et de descente en profondeur, et naturellement, laisse pénétrer le lecteur sans distance au centre de la Terre, associé à l’expédition, invité au voyage et à l’évasion.
 

Hormis un prologue et un épilogue empruntés au texte original, l’histoire ne s’embarrasse pas de longs passages narratifs ;  certaines planches en sont même dépourvues et permettent au dessin de livrer (avec force et surprise) l’ensemble des événements, des rebondissements, des explications scientifiques et des émotions des personnages.
 


 

Le rythme se façonne avec la taille et le nombre de cases et de bandes, parfois uniques dans une planche ou au contraire capables d’atteindre le nombre de vingt et rend compte avec habileté de la peur et des dangers comme de l’émerveillement, de l’ardeur et de la rigueur scientifique, de la réflexion indispensables associées au périple incroyable.

Un mouvement varié qui contrebalance la réduction de couleurs, délivre de l’éclat, accapare sans réserve et ravit par sa beauté.
 

La sensation d’égarement des personnages est finement perceptible, envoûtante même mais de la même manière, les préparatifs minutieux de l’expédition, la finesse de précision à décrire le matériel ou la carte de l’Islande souterraine impressionnent tout autant, proches des planches thématiques documentaires issues des dictionnaires ou des encyclopédies. Elles rappellent incontestablement combien ce récit est d’abord une expédition scientifique.
 

Il n’est guère étonnant alors que Matteo Berton ait travaillé sur cette bande dessinée pendant trois ans. Un véritable objet d’art à découvrir.

Matteo Berton-Voyage au centre de la Terre- La Pastèque,-9782897770211- 21 euros




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.