Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

medias

Y'a pas de miracle, de Davy Mourier : Dieu est un sale con

Florent D. - 02.09.2017

Bande Dessinée - dieu religion sacrilège - blasphème dieu caricature - alcool masturbation dieu


Le samedi, c’est théologie. Et par anale logique, nous prouverons donc et sans peine que Dieu est un con, grâce au truchement scénaristique de Davy Mourier. Parce que si Dieu nous a fait à son image, alors inévitablement, soit c’est un con, soit il n’existe pas et nous vivons dans le mensonge. Mais plus dans le péché, qui dans ce cas disparaît…


 

 

« Donc, Dieu est un con, mais son avocat vous en convaincra mieux que moi. » Ainsi aurait parlé non Zarathoustra, mais Pierre Desproges, conclut l’une de ses fulgurantes plaidoiries dans l’émission du Tribunal des flagrants délires. Tel un héritier sans prétention autre que celle de vouloir faire rire Davy Mourier s’est donc penché sur le divin cas. Caca, le divin.

 

Il faut prendre conscience, et lecteur permets que je t’avertisse charitablement que cette petite BD ne pèse pas bien lourd dans une poche, mais concentre méticuleusement un nombre innommable d’abominations et autres blasphèmes, en mesure de tuer net Ned Flanders.



 

Si Davy Mourier ne respecte rien, s’essuie les pieds de ses chaussures souillées sur la sainte figure de Dieu, c’est véritablement par plaisir. Dieu, sous son trait, est un alcoolique, onaniste (principalement devant La petite maison dans la prairie), voyeur (de couples en train de copuler, même pas de procréer).

Et l’un de ses plus grands plaisirs est de se faire fister l’auréole : si, si, on peut y mettre le poing tout entier, ça rentre comme papa dans maman.

 


 

Bref, cette BD est choquante, obscène et provocatrice, mais surtout drôle, option cradingue. Mais surtout drôle. 

 

Pour célébrer et rendre gloire, avec ou sans ablutions préalables, mais avec libations, on pourra se rendre le 16 septembre à la librairie BD Net Nation, de 19 h à 22 h.



 


Davy Mourier – Y'a pas de miracles – Editions Fluide glacial – 9782352079095 – 9,90 €
 

Les critiques de la rentrée littéraire 2017


Rentrée littéraire 2017, la fashion week des libraires