200 dessins des “élucubrations lubriques” publiées dans Lui, par Siné

Florent D. - 06.11.2017

Manga/BD/comics - Univers BD - siné magazine Lui - dessins sexualité liberté - élucubrations lubriques Siné


L’irrévencieux Siné, chasseur de soutanes indécrottables et croqueur de la vie, dans tout ce qu’elle peut avoir de risible, sera à retrouver dans un album souvenir, autant qu’hommage. Fluide glacial, le magazine qui fait de l’Umour et des bulles propose en effet de regrouper 200 dessins parus durant l’âge d’or du journal Lui. Le dessinateur avait collaboré avec cette publication, de charme incontestablement, durant plus de 25 ans. 



 

 

Siné est connu pour sa célèbre série des Chats, ses engagements politiques et ses journaux, mais il a également été un formidable dessinateur d’humour. Dès 1952, ses dessins sont publiés dans France Dimanche, Arts, Bizarre, France Soir, Elle, L’Express, Paris Match, et dans Lui. L’album ici dédié à ses dessins parus dans le magazine que Daniel Filipacchi et Frank Ténot avaient monté, a tout de la perle rare. 

 

Il est vrai que la publication permit à Siné d’assouvir sur papier couché, et avec drôlerie, ses innombrables obsessions sexuelles. Une facette de son travail qu’il a toujours assumé. Depuis le premier numéro de 1963 jusqu’en 1989, Siné fut fidèle à Lui. 

 

Dans les pages du mensuel de charme « à la française », Siné était entouré de photos de femmes nues et de textes de qualité, et y jouissait d’une liberté totale favorisée par son amitié avec l’éditeur, Daniel Filipacchi, lui aussi grand amateur de jazz et de belles choses. 

 

Cartoons, reportages, jeux... Pendant plus de 25 ans, Siné laissa libre cours à son imagination et à ses « élucubrations lubriques » : des centaines de dessins de cul – appellation d’époque – dignes de compléter l’ensemble de son œuvre dessinée. 




 

Faut-il rappeler que son tout premier ouvrage Livres d’images paru en 1953 fut vendu sous le manteau en raison du caractère licencieux des dessins, mais assura à son auteur une notoriété définitive dans ce domaine. 

 

Le sexe vu par Siné est « rigolo », vivant, sans tabous. Et même si les mœurs ont beaucoup évolué depuis les dates de parution des dessins, il reste le talent d’humoriste. Et de provocateur. Siné a d’ailleurs intitulé un de ses livres consacrés à la gent féminine La plus belle conquête de l’homme... Quand on lui demanda s’il était obsédé sexuel, il répondit : « Je suis même obsédé tout court », rajoutant dans une de ses préfaces et, parlant de lui : « En fait, il aime tout ce qui rend la vie belle : l’alcool, la Salsa et les porte-jarretelles. »
 

Y'a pas de miracle, de Davy Mourier : Dieu est un sale con
 

Siné était le maître de la concision graphique au service de l’idée, du gag. Formé à l’école de la publicité, ses mises en image sont d’une redoutable efficacité visuelle. Rares sont les dessinateurs qui peuvent nourrir l’œil et l’esprit du lecteur avec une telle simplicité. Feuilleter un album de dessins de Siné est un vrai plaisir solitaire qui ne demande qu’à être partagé. 

 

Ne vous en privez pas, vous en avez un entre les mains ! 

 

<

>

 

Siné – Siné comme chez Lui – Editions Fluide glacial – 9782352079637 – 24,90 €