500e épisode des Simpsons : avec Assange, la satire continue

Clément Solym - 20.02.2012

Manga/BD/comics - Comics - Simpsons - Wikileaks - Julian Assange


Dimanche dernier, le 500e épisode des Simpsons était diffusé sur la Fox. Et pour cet anniversaire, Matt Groening continue d'inscrire son oeuvre dans la satire. Dans l'épisode apparaît un Julian Assange animé, à la peau toute jaune et aux yeux globuleux.

 

Pour la réalisation de l'épisode, Julian Assange, co-fondateur de Wikileaks, a enregistré sa propre voix depuis la Grande-Bretagne où il est assigné à résidence, alors qu'il attend la décision de la Cour suprême sur une possible extradition vers la Suède où il est accusé d'agression sexuelle.

 

 

« C'est évidemment une personnalité controversée, et nous en avons discuté avant de nous mettre d'accord et le laisser participer. Mais c'est une apparition très marrante et elle ne juge en rien l'affaire contre lui », a expliqué à Reuters, Al Jan, le producteur exécutif de la série.

 

Dans At Long Last Leave, les Simpsons, caricature de la famille de la classe moyenne américaine, sont chassés de Springfield et décident d'aménager près de la maison d'Assange.  

 

D'autres personnalités avaient déjà prêté leurs voix à des personnages pour cet épisode anniversaire, dont l'ancien Premier ministre britannique Tony Blair, l'artiste underground Banksy et le romancier Thomas Pynchon, à qui l'on doit notamment le roman V, publié en 1963.

 

Un quasi-record de longévité pour la série, qui en est déjà à sa 23e saison, et devrait se prolonger jusqu'à une 25e.