A Kaboul, les cerfs-volants seront maintenant aussi de bulles

Clément Solym - 22.10.2011

Manga/BD/comics - Univers BD - Hosseini - cerfs volants - Kaboul


Khaled Hosseini est un auteur bankable. Avec Les cerfs-volants de Kaboul, il a écoulé 23 millions d'exemplaires, explique son éditeur, dont 830.000 en France. Et une nouvelle vie sera assurée à son texte, avec l'adaptation aux éditions Belfond d'un roman graphique.

Traduit par Valérie Bourgeois et publié en avril 2005, justement chez Belfond, le roman deviendra sous la plume de Mirka Andolfo, qui en assure les couleurs et les illustrations, et Fébio Celoni, qui agit aussi dans l'illustration et le scénario, une version graphique.

 



L'ouvrage reprend la narration d'Hosseini, et sortira prochainement.

 

 

De l'éditeur


De Kaboul à San Francisco, des années 70 à nos jours, une déchirante histoire d'amitié et de trahison, avec, en arrière-plan, la chronique tourmentée d'un pays dévasté : l'Afghanistan.


Bien que frères de lait, Amir et Hassan ont grandi dans des mondes différents : le premier est le fils d'un riche commerçant, le second est le fils de leur serviteur. Inséparables, liés par une même passion, les deux garçons se vouent une amitié indéfectible. Mais ce lien va se briser à jamais. Alors que sous ses yeux Hassan subit une véritable ignominie, Amir reste pétrifié. Peur ? Lâcheté ? Honte ? Pris dans une terrible confusion des sentiments, il n'esquissera pas un geste pour sauver son ami.


Eté 2001. Réfugié depuis plusieurs années aux Etats-Unis, Amir reçoit un appel du Pakistan. Il existe un moyen de te racheter, lui annonce une voix au téléphone. Mais ce moyen passe par une plongée au cœur de l'Afghanistan des talibans... et de son propre passé.