Alexandre le Grand reçoit les lauriers du prix Tezuka

Clément Solym - 10.05.2012

Manga/BD/comics - Univers Manga - prix tezuka - alexandre - historie


Deux récompenses en hommage au Père du Manga. Il y a le prix Tezuka que se disputent deux fois par an les jeunes talents et sensé donner un coup de pouce à une « œuvre excellente » et une « œuvre moyenne ». Et le prix culturel Osamu Tezuka.Ce dernier placé sous les auspices du quotidien Asahi Shimbun sacre des mangakas dont l'œuvre reste fidèle au maître tant révéré.

 

Originalité graphique et scénario béton sont de mise. Pour cette 16e édition, le prix du papa d'Astroboy a été remis à Hitoshi Iwaaki pour Historie, manga relatant la vie d'un des généraux d'Alexandre le Grand. De l'exotique on vous disait. Outre ce grand prix, celui du jeune talent a été décerné à Yu Ito pour Shut Hell et qui se replace dans l'âge d'or des hordes mongoles.

 

                                                  Eumenes, personnage principal d'Historie

 

Détail notable de cette sixième mouture, l'hebdomadaire Shonen Jump a reçu un prix spécial pour son numéro de mars 2011. Parution de triste souvenir. La parution de ce 16e numéro n'avait pu être faite dans de bonnes conditions dans la ville de Sendai ravagée par le tsunami. Un seul exemplaire était parvenu à un libraire qui l'avait fait partager à une centaine d'enfants. Un esprit d'empathie pour la jeunesse particulièrement prégnant dans l'œuvre de Tezuka.

 

Pour l'année passée, on retiendra le carton d'Hiromu Arakawa, dans la catégorie « jeune artiste » malgré la vingtaine de solides tomes de Fullmetal Alchemist. Mais cette fois, la dessinatrice était passée aux douceurs champêtres avec Silver Spoon. Parmi la liste des lauréats du grand prix, on citera Taniguchi en 1998 pour Botchan et Urasawa pour Monster en 1999 et 2005 pour Pluto.