Ameba, réseau social japonais et vendeur de mangas numériques

Antoine Oury - 31.07.2014

Manga/BD/comics - Univers Manga - Ameba réseau social - 10e anniversaire librairie - Dokusho no Ojikan desu


Le manga est un produit qui s'exporte, au Japon, mais le marché intérieur pèse également très lourd : le réseau social Ameba fait partie des acteurs qui se sont engagés dans la vente de mangas numériques, à la faveur d'une hausse de la lecture sur mobile. Pour son dixième anniversaire, le site étend l'offre de sa librairie numérique Dokusho no Ojikan desu, avec un service d'abonnement.

 


Manga

Illimité (Justin Doub, CC BY-SA 2.0)

 

 

La librairie a été ouverte il y a un peu moins d'un an, en septembre 2013, mais se met à niveau de la concurrence et d'offres qui deviennent la règle en matière de lecture numérique. Le catalogue complet de la boutique compte 4 millions de titres, d'éditeurs majeurs comme Kodansha, Shogakukan ou Shueisha, mais l'offre d'abonnement ne concerne pour l'instant que 60.000 titres.

 

Les offres tarifaires défient cependant les montants observés pour les services du type Oyster, Scribd ou Kindle Unlimited, puisque le lecteur pourra lire de 30 à 42 titres par mois, pour un prix de 300 à 500 yens (entre 2 et 4 €). 

 

L'offre pourrait toutefois convaincre nombre d'acteurs de l'édition japonaise, particulièrement préoccupés par le piratage : avec le gouvernement et quelques distributeurs, ils ont récemment mis en ligne une plateforme destinée à vanter les mérites de l'offre légale en recensant les différents revendeurs.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.