Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

Amérique du Nord : le roman graphique a sauvé le marché de la BD en 2016

Florent D. - 02.08.2017

Manga/BD/comics - Comics - industrie bande dessinée - comics amérique édition - marché livre comics


Le marché du comics sur le territoire nord-américain peut sabrer le champagne : l’année 2016 enregistre une croissance de 5 % des résultats financiers. En somme, 55 millions $ de mieux qu’en 2015, pour s’établir à 1,085 milliard $ – des données qui intègrent USA et Canada.


Comics
(Michael Coghlan, CC BY-SA 2.0)
 

 

Comment expliquer cette embellie ? Eh bien, les graphic novels seraient à l’origine de ce succès de l’année – en réalité, c’est grâce à eux que l’industrie n’accuse pas un gros recul des ventes. En 2015, le secteur réalisait 350 millions $ de vente contre 590 millions $ en 2016.

 

Or, la somme avancée de 1,085 milliard $ recoupe tout à la fois les romans graphiques, les ventes de périodiques, les comics et les téléchargements numériques (estimés à 90 millions $).

 

En somme, le delta entre 2015 et 2016 de 240 millions $ montre que l’industrie a quelque peu réorienté son approche. Et que les machines de guerre DC Comics et Marvel ne font plus recette avec les seuls magazines commercialisés. En effet, les ventes en kiosques et les téléchargements sont stables, et n’ont pas apporté de mouvement spécifique.
 

Stan Lee se met au livre audio avec des super-héros inédits, pour Amazon


Les ventes physiques de graphic novels, de même que pour le secteur du livre américain en général, sont en croissance de 16 % à 405 millions $. Pour le PDG du site ICv2, Milton Griepp, la croissance globale doit être comprise de par les campagnes de recrutements de nouveaux lectorats – chez les enfants et les femmes, notamment. 

 

 

<

>