André Chéret, cocréateur de Rahan, est décédé

Antoine Oury - 06.03.2020

Manga/BD/comics - Univers BD - André Chéret Rahan - André Chéret mort - dessinateur rahan


Le dessinateur français André Chéret, surtout connu pour la création du personnage Rahan avec Roger Lécureux, est mort ce jeudi 5 mars à l'âge de 82 ans. Outre le Fils des âges farouches, il a participé à plusieurs séries, dont L'Encyclopédie en bandes dessinées, avec Jean-Gérard Imbar, et Domino, avec Greg et Van Hamme.

Rahan
Extrait de L’Herbe Miracle, de Chéret et Lécureux
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


Il restera pour toujours le créateur du fils de Crâo, un homme préhistorique à la chevelure dorée, qui combat bêtes sauvages, êtres humains méprisables et même des dinosaures dans une époque fictive, les « âges farouches ». Le personnage, apparu pour la première fois dans les pages de Pif Gadget en 1969, fait écho aux lectures d'André Chéret dans son enfance, notamment les séries Tarzan et Durga Râni, reine des jungles, dessinées par Pellos.

Après des emplois au sein d'une imprimerie et dans la publicité, André Chéret, de retour de son service militaire, fait la connaissance à la fin des années 1950 de Pierre Koernig, qui lui permet de publier de premières séries, publiées dans l'hebdomadaire Cœurs vaillants et dans plusieurs journaux régionaux.

Sans rapport avec l'hebdo cité précédemment, les Éditions Vaillant permettront à André Chéret de trouver deux magazines qui compteront beaucoup dans sa carrière : Vaillant, où il reprend la série Bob Mallard, écrite par Jean Sanitas, puis son successeur Pif Gadget, où il publie ainsi Rahan, avec Roger Lécureux au scénario et Chantal Chéret aux couleurs.

Le Fils des Âges Farouches connait un succès sans précédent, aidé par la diffusion de Pif Gadget et de ses gadgets, dont certains deviendront cultes, comme le coutelas du personnage et son collier de griffes. Cette création aura même tendance à occulter le reste de la carrière de Chéret, qui aura pourtant participé à d'autres séries et publications.

<

>



Rahan lui vaudra même quelques démêlés avec les Éditions Vaillant, qui lui contesteront la paternité du personnage : en 1972, Guido Zamperoni devient le nouveau dessinateur de la série, sans l'accord de Chéret. Un accord sera finalement trouvé, mais un procès aura bien lieu, remporté par Chéret, pour que son statut de cocréateur soit reconnu par l'éditeur.

Les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux, témoignant de la popularité de Rahan.
 
 


« André est décédé ce matin en région parisienne, il s’en est allé tranquillement sans souffrir », a annoncé la fille d'André Chéret, Corine, dans un communiqué cité par l'AFP. « Il sera incinéré et ses cendres iront rejoindre celles de sa femme Chantal (décédée en 2017), la coloriste de Rahan, dans le jardin du souvenir en Sologne près de leur maison où ils vivaient depuis presque trente ans », a précisé Jean-François Lécureux, fils de Roger Lécureux, décédé en 1999 à l'âge de 74 ans.



Mise à jour 06/03 à 11 h 17 :

Dans un communiqué, le Groupe Bamboo a tenu à saluer son départ : « Tous ceux qui ont croisé son chemin se souviennent d’un homme gentil, accessible, passionné par son métier. Il avait un trait efficace, reconnaissable entre mille. Notre collaboration, pendant ces quelques années, reste à nos yeux une belle aventure. »
 


Commentaires
J'aimais beaucoup Rahan quand j’étais petit downer



RIP
On vient de perdre un titan ,un titan de l'art séquentiel le Tarzan du pinceau..... Un talent exceptionnel.



L'immense André Chéret etait un concepteur visuel hors norme,peut-être sans équivalent, avec une mémoire visuelle stupéfiante et une structure mentale qui lui permettait de concevoir une suite d'images narratives à la force d'évocation et d'imprégnation prodigieuse. Le tout avec une grande fluidité et une belle évidence .



Quand on pense qu'il travaillait à cent à l'heure...





Un sacré coco ,artiste pour le personnage le plus humaniste et émancipateur qui soit ,dans une BD aujourd'hui gangrenée par les bobos, rois de l'autocongratulation et l'entre-soi qui pratiquent le racisme le plus insidieux : la sélection par l'argent!





La fin d'une époque.

































Tristesse immense.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.