Angoulême 2010 : L'édition sera maintenue promet le maire

Clément Solym - 04.11.2009

Manga/BD/comics - Univers BD - Angouleme - Salon - bulles


En juin dernier s'est ouvert le Musée de la BD d'Angoulême et le prochain Salon s'annonçait pour son édition 2010 quelque peu délicate
Une sombre histoire de financement pour le montage et démontage des Bulles, principal lieu de rencontre entre les maisons d’édition et le public, serait au cœur du problème, expliquions-nous fin octobre, mais aujourd'hui, c'est le maire de la ville qui tient à rassurer tout un chacun.
Le noeud du problème concerne cette convention triennale par laquelle Angoulême participe en subventionnant l'événement à la hauteur d’un million d'euros. Cependant, l'État s'est quelque peu dégagé de ces investissements, comme d'autres auprès des collectivités locales. Ainsi, un manque de 400.000 € destiné à payer les prestations techniques ferait aujourd'hui cruellement défaut. Et la société en charge de l'organisation du Salon avait émis quelques réserves - et même des doutes - sur l'édition 2010.

Philippe Lavaud, maire d'Angoulême a organisé une conférence de presse au cours de laquelle il a assuré que le Salon aurait bien lieu. « Les engagements de la ville restent des engagements forts, je rappelle qu'une subvention d'un million d'euros est affectée à l'organisation de ce Festival international de la bande dessinée », rapporte l'AFP. Dans la Charente Libre, on explique que le maire « envisage de facturer 140.000 € de prestations techniques aux organisateurs. Philippe Lavaud a suggéré au festival de faire payer un peu plus cher la location des stands aux éditeurs. Il a également invité le délégué général Franck Bondoux à trouver de nouveaux partenaires, en citant la Chambre de commerce et les associations de commerçants. »

Donc aucune inquiétude : des discussions sont encore en cours, mais tout va bien se passer.

Dans les premiers avant-goûts donnés sur l'édition qui se déroulera du 28 au 31 janvier, nous avions eu l'occasion de vous offrir quelques éléments attrayants. Différentes expositions, et notamment un clin d'oeil aux Tuniques bleues de Lambil et Cauvin, pour célébrer les deux soldats les plus liés à l'Union.