Angoulème 2011 : un projet d'album collaboratif avec Manolosanctis

Clément Solym - 21.12.2010

Manga/BD/comics - Univers BD - cadene - manolosanctis - angouleme


Pour le Festival de la BD d'Angoulême, édition 2011, les éditions Manolosanctis ont mis au point un projet complètement dément. Fou, même. Une idée de publication en ligne et collaborative. Description.

Avec pour parrain Thomas Cadène, l'initiative sera lancée durant la soirée du Pavillon Jeunes Talents, à l'occasion de la 38e édition du FIBD. Poursuivant - avec l'espoir fou de le rattraper - le projet qui s'était concrétisé avec la BD 13m28, les éditions Manolosanctis vont ouvrir le bal à une nouvelle BD, qui sera le fruit d'un album collectif, construit autour d'un thème.

Car tout à coup..!

Ce thème, c'est au parrain qu'il reviendra de le poser, puisque Thomas Cadène réalisera un story-board de huit pages, dans lequel on découvrira « un événement extraordinaire », dixit le communiqué de presse. Moi, je sais pas... « Les participants auront deux mois pour réaliser un story-board précis de huit pages intégrant ledit événement, ainsi que trois pages définitives en couleur. »

Petite chose sympathique, l'ensemble des projets et réalisations sera publié directement sur le site de Manolosanctis, avec une mise à jour en temps réel, « afin de démultiplier les ouvertures, rebondissements et connexions entre les différentes propositions ». Une forme d'interactivité entre les créateurs et les lecteurs de bon aloi.

Et pour finir...

Au terme des deux mois, nous serons donc le 29 mars, non pas un, ni deux, mais bien vingt lauréats seront choisis par le jury composé de l'éditeur, ledit Thomas et le FIBD. Ils bénéficieront alors d'une petite rallonge de temps. Deux mois de mieux leur seront accordés, pour peaufiner l'ensemble et assurer une véritable cohésion des récits entre eux, autant que du fil de la narration. « Enfin, cerise sur le gâteau, le parrain réalisera une conclusion à ce récit fait à quarante mains. »

Ce qui, selon le déroulé de l'opération nous amènera en septembre.... date à laquelle les auteurs, épuisés, mais heureux (z'ont intérêt), verront leur travail aboutir sous la forme d'un album, qui sera vendu en librairies.

Le projet vous branche, comme auraient pu dire des jeunes ? Alors, sachez que pour y participer, coquins que vous êtes, c'est gratuit, mais il ne faut pas avoir publié plus de deux titres chez un éditeur professionnel. La notion étant floue, tentez donc votre chance.

Sauf toi, M'sieur Larcenet, t'es repéré...