Angoulême 2012 : Turcs et Arméniens unis autour de la BD

Clément Solym - 24.01.2012

Manga/BD/comics - Univers BD - Angoulême - Arménie - Turquie


Le climat est tendu entre la France et la Turquie depuis que les discussions ont été ouvertes sur le problème du génocide arménien. Le Sénat vient d'adopter une loi pénalisant la négation des génocides, ce qui ne va pas arranger les choses.


Mais l'ambiance sera tout autre au festival d'Angoulême cette semaine. On n'y brûlera pas des livres, ni des BDs, contrairement à ce que le ministre des Affaires étrangères de Turquie redoutait, avant l'adoption de la loi (notre actualitté).

 

En effet, ans le cadre du programme « Bandes dessinées sans frontières », des artistes Turcs et Arméniens exposeront leurs oeuvres ensemble, au-delà des clivages politiques.

 

 


Créé par Jean Mardikian, Laurent Mélikian et Didier Pasamonik, avec l'aide du Conseil Général de Charente, Bandes dessinées sans frontières encourage le dialogue entre les deux pays et présentera entre autres les aventures de Adbülcanbaz créé par Ruthan Selçuk, grand maître du dessin humoristique, Turc (1922-2010), ainsi que Foot Furieux, de Gurcan Gürsel (Editions Joker).


L'invité spécial de cette édition est le Studio Rodeo, qui compte des auteurs tels que Cem Özüduru, Murat Mıhçıoğlu et Ergün Gündüz. Le programme présentera également l'histoire de la BD en Turquie, moyen de liberté d'expression incontestable sous les périodes les plus autoritaires.


Côté Arménie, la nouvelle génération d'artistes BD est à l'honneur, avec Levon Gyulkhasyan, Tigran Mangassarian, et Agata badalyan. ces artistes sont soutenus par l'Association pour la Promotion de la BD arménienne, qui a créé le Festival de la BD d'Erevan il y a trois ans.

 

Et la Cité d'ajouter : « Dans une République jeune qui vient de fêter son vingtième anniversaire, mais forte d'une culture trois fois millénaire, une nouvelle génération d'artistes initie le public arménien au 9e art. Ils sont soutenus par l'Association pour la Promotion de la BD arménienne, qui a créé voici trois ans le Festival de la bande dessinée d'Erevan, capitale du pays.


De cette bande dessinée naissante émerge quelques individualités comme Levon Gyulkhasyan, Tigran Mangassarian, actuellement en résidence à la maison des auteurs d'Angoulême ou encore Agata Badalyan, membre du dynamique collectif 3 Dzuks dédié aux publications pour la jeunesse. »

 


Plus d'infos :

Exposition bandes dessinées sans frontières du 26 au 29 janvier 2012 

Hôtel du Département de la Charente
31 boulevard Emile Roux
Angoulême