Angoulême : le F.OFF 2017 n’aura pas lieu

Florent D. - 20.09.2016

Manga/BD/comics - Univers BD - Angoulême Festival OFF - auteurs bande dessinée - Angoulême FIBD Festival


C’est douloureux pour ceux qui avaient pris plaisir à en parcourir les allées, mais le Festival OFF d’Angoulême a décidé de fermer ses portes. Situé à l’extérieur des murailles de la ville, le FOFF jette l’éponge, après plusieurs années de loyaux services. 

 

 

 

En 2013, le FOFF avait déjà dû recourir à un financement participatif pour arriver à mener à bien sa mission pour janvier 2014. Mais maintenant, fin de partie. Le festival était un lieu situé à la croisée des chemins des arts graphiques et visuels, du fanzinat à l’édition d’art, où le public pouvait découvrir et rencontrer les artistes/auteurs/éditeurs indépendants. Parallèlement, l’équipe du FOFF soutenait des musiciens indépendants et engagés en organisant des concerts pendant les soirées. S’y ajoute la diffusion régulière de films documentaires... 

 

Pour l’édition 2016, l’ultime, donc, avait été remis par Yan Lindingre, rédacteur en chef de Fluide Glacial, Le prix couilles-au-cul, en écho des différentes polémiques qu’avaient provoquées les organisateurs. Un ultime pied-de-nez que Nadia Khiari avait reçu.

 

Les organisateurs ont laissé un message explicatif sur leur site, mettant un terme aux 7 années de FOFF...

 

 

Comme vous l’avez sûrement remarqué, le F.OFF n’a pas trop donné de ses nouvelles. Voilà plusieurs années que la question du recommencement du festival se pose pour nous. Pour l’édition 2017, nous avons décidé de couper court aux bruits de couloir.

 

Ce n’est pas facile, mais nous vous annonçons donc que le F.OFF 2017 n’aura pas lieu.

 

L’envie ne nous manque pas de poursuivre l’aventure, mais l’éternel manque de moyens et de temps nous fait nous remettre en question.

 

Nous voulons d’une part éviter l’écueil de tirer sur la corde et faire une édition de trop. Et puis, nous nous disons qu’il est temps – après 7 super années – de passer la main.

 

Il nous semble nécessaire de laisser la place à d’autres, il faut que cela bouge et reste vivant, à l’image des personnes et travaux que l’on représente. Un nouveau regard, une nouvelle formule peut-être… on espère que la place ne restera pas vacante très longtemps et que l’envie d’une nouvelle aventure naîtra.

 

S’il y a déjà des motivés parmi vous, on se fera un plaisir de vous donner conseils et bons plans pour vous éviter les galères.

 

On tenait ici à remercier toutes les personnes qui nous ont soutenus et y ont cru. Ceux qui ont bu des litres de bière pour nous aider à payer les factures (bravo), sont venus voir les expos, les documentaires et écouter les artistes que nous aimons mettre en avant. Ceux qui nous ont fait confiance en prenant un stand, les groupes qui sont venus jouer, les bénévoles, ou ceux qui sont venus nous tenir compagnie…

 

Un grand grand GRAND MERCI à tous.

 

Sans vous cette belle aventure n’aurait jamais vu le jour, vous nous avez donné force, émotion et foi !

Les mots nous manquent pour vous dire merci tant c’était incroyable…

 

Mais voilà, on tire notre révérence à Angoulême. Cependant, on a toujours plein de projets ensemble, et une belle suite est à venir – plus tard et ailleurs. Et avant toute chose, une fête de fin du F.OFF – pendant le prochain festival d’Angoulême, dont on vous tiendra au courant tout bientôt.

 

On vous aime !

 

PS : Fuck OFF 4 ever <3