Appel à l'aide : Siné Mensuel ne brûle pas, “mais il y a le feu”

Florent D. - 04.09.2019

Manga/BD/comics - Univers BD - Siné Mensuel - financement presse - journal satire politique


« Depuis 2008, Siné Mensuel, sans pub ni mécènes, ne vit que grâce à ses lecteurs. » Ce rappel précieux de Catherine Weil-Sinet, réalisé en ce début du mois de septembre, ne s’accompagne pas vraiment de réjouissantes nouvelles. Et s’ils sont nombreux à s’être engouffré quand il fallait aider Notre-Dame en flammes, Siné Mensuel, lui, ne brûle pas, « mais il y a le feu ».

 

« Aidez-nous, nous, la presse libre, qui bouffe du curé (entre autres), garantie sans plomb (mais avec un peu de plomb dans l’aile), et qui vous fait marrer. Enfin, on espère… », indique-t-elle dans un édito-communiqué. La veuve de Siné Monsieur, Madame Weil-Siné, a perdu le fondateur du journal et son époux, en mai 2016. Mais elle a repris le flambeau. Mieux : en avril dernier, elle a initié Siné Madame, tout aussi satirique, mais uniquement réalisé par des femmes. Chapeau bas.

Sauf que dans le même temps, Siné Mensuel se poursuit « sans pub ni mécènes, ne vit que grâce à ses lecteurs ». Et d’énumérer la cinquantaine de collaborateurs du journal — tous métiers confondus, payés pour leur contribution. « Mais pas de quoi partir aux Barbades. Les maigres subventions et le tristement célèbre CICE ont permis l’embauche de deux personnes. »

Mais voilà : Siné Mensuel va mal et pour survivre a besoin de nouveaux lecteurs, tout en faisant appel aux fidèles. Si les kiosquiers et les abonnés restent fidèles, le déficit se creuse. « Et nos réserves s’épuisent. »

Bien entendu, ce n’est pas la première fois, et par le passé, Siné avait déjà sollicité le public, et les lecteurs, pour faire en sorte de prolonger sa mission satirico-journalistique.

En 2014, il expliquait encore : « On ne peut pas s’endetter, aucune banque n’a envie de nous prêter du fric ! Et, comme vous le savez, nous n’avons pas de grosse machine capitalistique pour nous aider à franchir les vents mauvais. Pour toutes ces raisons, nous nous tournons à nouveau vers vous… »

Ce qui n’empêche pas de continuer, évidemment, mais pour ce faire, Siné Mensuel a besoin de dons. Pour en faire un, déductible des impôts, ce sera à cette adresse : 66 % de la somme versée sera en effet retirée du revenu imposable. Un geste qui s’impose.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.