medias

Astérix chez les Pictes : la version pirate plus propre que l'officielle

Clément Solym - 31.10.2013

Manga/BD/comics - Univers BD - Astérix - Obélix - piratage de BD


Il n'aura pas fallu bien longtemps pour que le nouveau titre d'Astérix, réalisé par Conrad et Ferri se retrouve sur les réseaux. Des fichiers sont disponibles sur les différents réseaux de piratage, que ce soit en P2P ou via des solutions Torrent. La sortie et l'embargo du 24 octobre n'y auront rien changé. 

 

 

 

 

Le magazine BDZ s'est d'ailleurs penché sur la question, en passant en revue deux versions de la BD numérique - parce que Hachette Livres, qui a racheté l'ensemble des éditions Albert René dispose des droits. Pour le site spécialisé, le piratage dans le domaine de la BD « prend petit à petit le même chemin que ses homologues du cinéma et de la musique qui font la course aux nouveautés ».

 

Chose ironique, fin décembre 2011, la société Hachette Livres signait avec Attributor, pour la protection de ses fichiers numériques, en choisissant 500 ebooks et BD, sur les meilleures ventes, pour les protéger de la contrefaçon. C'est-à-dire, non pas en empêchant que les fichiers soient créés, mais plutôt faire en sorte qu'ils soient retirés dans les meilleurs délais des sites. Et évidemment, Astérix compte parmi les meilleures ventes.

 

Mais ce n'est pas en enfonçant des portes ouvertes que l'on fait avancer les questions : BDZ s'arrête en réalité sur la qualité des fichiers numériques : 

 

La version Izneo, par conséquent la version légale, celle qui doit être la plus proche de la BD papier a un léger flou, le lettrage en escaliers et des couleurs fades qui ne ressortent pas très bien sur les écrans.

La version pirate ne respecte pas les tons jaunes et autres couleurs de la version papier, mais le rendu sur écran est plus agréable.

 

La conclusion serait que les scans commercialisés ne seraient pas adaptés à la lecture sur écran, finalement, car les retouches apportées ne prendraient pas en compte l'écran lui-même, ou du moins ne seraient pas optimisées pour ce faire. Un sujet évoqué dans un dossier spécial à retrouver sur BDZ le mag.