Astérix et Le menhir d'or, ou The Voice entre bardes, presque inédit

Florent D. - 26.04.2020

Manga/BD/comics - Univers BD - menhir Assurancetourix Asterix - album vinyl adaptation - Asterix album Menhir


Le menhir d’or sera la prochaine aventure d’Asterix et Obelix. Ni tout à fait inédite ni vraiment très connue, il s’agit de l’adaptation en album illustré d’un disque vinyle, sorti en 1967 chez Philips. L’époque où Asterix était encore publié par Dargaud, et que le duo Goscinny et Uderzo travaillait alors de concert.


pochette originelle du vinyle


Un vinyle, autrement dit, une antiquité : Astérix et Le menhir d’or profitait dans cette version audio d’une demie heure des voix de Roger Carel pour Asterix et Jacques Morel pour Obélix. Le tout raconté par Bernard Lavalette et produit par Jean-Jacques Thebault. 

Ce 33 tours assez rare aujourd’hui connaîtra donc une nouvelle existence dans cette adaptation en album illustré. Céleste Surugue, directrice générale des éditions Albert René, indique au JDD que l’album illustré sortira le 21 octobre, avec un tirage de 100.000 exemplaires, pour 9,99 € — la version audio sera également proposée pour 1 €. 

Et d’évoquer un véritable trésor, qui représente le dernier projet d’Uderzo, décédé ce 24 mars. En effet, non seulement on y retrouvera le texte de Goscinny, mais également 14 illustrations d’Uderzo. « Albert Uderzo nous disait prendre beaucoup de plaisir à se replonger dans cette histoire vieille de plus de 50 ans », indique la directrice générale.
 

Un concours de chant de bardes


Fin 2019, Uderzo avait en effet supervisé la restauration de ses dessins. Il était intervenu dans la création, et avait travaillé lui-même sur la couverture — une version modernisée, revue et corrigée de celle du 33 tours. Le disque contenait un livret, par lequel suivre l’aventure en texte, et composé des différentes illustrations. 

Or, si d’ordinaire Astérix et Obélix sont les personnages principaux, dans celui-ci, à l’instar d’autres albums — Chez Rahazade, en 87 ou encore Astérix et les Normands en 67, premier album qui franchit d’ailleurs la barre du million d’exemplaires — c’est Assurancetourix qui est ici au centre. Incarné par Jacques Jouanneau dans le vinyle originel, il sera à la base d’une entente improbable avec les Romains. 

D’ailleurs, ce fameux menhir d’or est bien entendu à mettre en parallèle avec les Oscar ou le Lion d’or (on évitera soigneusement de parler de César…) : tout tourne autour d’un concours de chants entre bardes de tribus gauloises. Assurancetourix ne peut rater l’occasion, et ses compagnons Astérix et Obélix vont devoir le protéger d’un général romain qui a la nostalgie de la musique de cour. 
 

L'art de la parodie, encore


Le barde du village gaulois se rendra ainsi en forêt des Carnutes pour y pousser la chansonnette, avec Menhir Montant, parodie de la chanson de Charles Trenet, Ménilmontant… Les autres bardes s’y retrouvent aussi, pour chanter Le folklore armoricain, autre détournement du titre de 1965 de Sheila, Le folklore américain. 

Enfin, y sont également interprétés le tube Si j’avais un dolmen, en écho à Si j’avais un marteau de Claude François en en 1963 ou encore Massilia mes amours, référence cette fois à Marseille mes amours, d’après la comédie musicale éponyme de 1939, réalisé par Jacques Daniel-Norman. Cette dernière référence se retrouve également dans l’album Astérix le Gladiateur, paru en 1964 — preuve que les compères avaient de la suite dans les idées…

Notons que dans un autre album, Astérix et les Goths, c’est Paranoramix, le druide, qui se verra remettre un menhir d’or, trophée qui récompense cette fois la réalisation d’un druide. Et la potion magique est de loin l’une des plus sensationnelles inventions qui soient. 

Le vinyle peut encore être écouté sur YouTube :



Anthea Bell, dans son ouvrage Le tour du monde d’Astérix, indiquait clairement que si Les douze travaux, le film de 1976, avait marqué les esprits, le vinyle du Menhir d’or « a lui été presque oublié. Or sa trajectoire est tout à fait singulière, puisqu’il s’agit d’un disque enregistré à partir d’un scénario original de Goscinny et Uderzo, un scénario qui n’a jamais été adapté en album, et qui narre l’enlèvement d’Assurancetourix par un centurion qui s’ennuie ». Peu nombreux sont les militaires romains qui commirent en effet cette erreur…


extrait du livret

 
Chose amusante, un internaute avait réalisé une version animée de ce vinyle, fin mars, à l’occasion du marsterix, un mois dédié.
 


Notons que La fille de Vercingétorix, le 38e tome signé par Conrad et Ferri a franchi en France la barre de 1,66 million d’exemplaires (données GfK - 1,4 million sur 2019) — les éditions Albert René parlent de 2,3 millions en France et 5 millions d’exemplaires dans le monde. 

Quant au 39e album, les coauteurs Didier Conrad et Jean-Yves Ferri y planchent, sans plus de détails. 

D’ailleurs, en attendant, le magazine des Gaulois Irréductibles !, qui ne devait durer que pour la période de confinement, devrait finalement être prolongé. Aujourd’hui gratuit, on ignore dans quelles conditions il sera alors distribué après la période.
 


Commentaires
Comment peut-il y avoir un écart aussi grand entre les données d'un éditeur et celle des ventes ? 500 000 exemplaires : ce n'est pas rien !
Et Hachette qui ne se cache même plus : on racle les fonds de tiroir, les pertes s'accumulent, faut pas gâcher n'est ce pas? Comment croire à la nécessité de sortir ce titre, alors que Goscinny et Uderzo eux-memes n'avaient pas "transformé" cette "chose" en album eux-mêmes?

Quant aux chiffres, on va supposer que les 500 000 de delta sont les stocks en librairie, puisque les chiffres de vente sont connus, alors que les placements de stocks chez les libraires ne le sont pas... De la comm, de la comm, de la comm, plus c'est gros, moins ca se voit...
Pourquoi pas, après tout ? Mettre en valeur les oeuvres de Goscinny et Uderzo fait pleinement partie du contrat éditorial. Faire redécouvrir cet album audio à un public qui ne l'a pas connu, ce n'est pas absurde. Quant à l'adaptation en album illustré, il faut voir quelle forme elle prendra : dossier d'archives avec les textes et illustrations d'origine ? Ajout de nouveaux textes et dessins ? Les deux ? On verra. En tout cas, je me réjouis à l'idée de découvrir une histoire de Goscinny que je ne connaissais pas.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.