Astérix fête ses 60 ans en terrain gaulois, avec la fille de Vercingétorix

Camille Cado - 11.04.2019

Manga/BD/comics - Univers BD - Fille Vercingétorix Asterix - Asterix album 2019 - Asterix anniversaire 2019


Créé le 29 octobre 1959 par René Goscinny et le dessinateur Albert Uderzo pour le journal Pilote, Astérix a, depuis, parcouru bien des chemins. Après 37 albums, 10 films d’animation, 4 films « live », la petite tête blonde et moustachue la plus teigneuse de la Gaule nous réserve encore bien des surprises – à l’aune de ses 60 bougies. Nouvel album, série TV inédite, attraction innovante, les réjouissances sont nombreuses.

ActuaLitté CC BY SA 2.0


Astérix est un véritable phénomène du 9e art depuis maintenant 60 ans. « C’est une bande dessinée qui transcende les frontières et les époques  » nous rappelle Céleste Surugue, directeur général des Éditions Albert René, présent ce mercredi 10 avril au parc Asterix pour fêter l’évènement. « On est tous lecteurs d’Asterix à un moment donné. »

379 albums des aventures du village Gaulois se sont vendus dans le monde, dans plus de 110 langues. « Et les ventes sont toujours en constante progression » souligne Isabelle Magnac, gérante de la maison d’édition, « 600.000 exemplaires se vendent chaque année en France ». Propriété du groupe Hachette Livre, la maison bénéficie désormais d'une manne – autant qu'elle rapporte à la filiale de Lagardère.

« Plus qu’une icône, Astérix est devenu un mythe » appuie Anne Goscinny, fille d’un des créateurs du personnage. « C’est la plus grande BD franco-belge » reprend ensuite Isabelle Maniac. « Astérix fait partie de la culture populaire et du patrimoine français. » 
 

"Un album historique à bien des titres"


Les 60 ans d’Astérix sont aussi l’occasion, pour les éditions Albert René, de présenter le prochain album du petit Gaulois, attendu pour le 24 octobre 2019. Un 38e album qui marquera aussi la 4e collaboration de Didier Conrad, au dessin, et Jean-Yves Ferri, au scénario. Ce dernier « est un féru d’histoire et travaille toujours avec une grande documentation » nous explique Céleste Surugue.

« Je voulais d’abord me concentrer sur le personnage de Vercingétorix. Et puis, j’ai eu connaissance d’une découverte, un torque celtique retrouvé il y a quelques années sur laquelle il était gravé “la fille du roi” » reprend le scénariste.

Les faits historiques ont donc inspiré ce nouvel opus, de son petit nom, La Fille de Vercingétorix. « C’est aussi l’occasion aussi de parler de thèmes jusqu’ici peu abordés, comme le féminin et l’adolescence », reprend Ferri. «  Et puis parler de la fille de Vercingetorix, c’est aussi l’occasion d'évoquer du peuple des Arvernes, les résistants restés fidèles à Vercingétorix. »

Un album tout aussi historique qu’actuel donc. « Le génie de René Goscinny et d’Albert Uderzo est d’avoir créé ce village, sur lequel on plaque de nouveaux thèmes, comme des thèmes d’actualité. Il y aura toujours des choses à raconter. Ici, on raconte l’adolescence, comme on peut le vivre aujourd’hui » affirme Jean-Yves Ferri « Les affres de l’adolescence c’est de trouver son chemin et cet album n’échappe pas à ça. »

« On voulait aussi dresser un nouveau regard sur ces Gaulois guerriers ». « Fille de Vercingétorix certes » mais ne nous y méprenons pas, « l’aventure reste celle d’Asterix et Obelix » plaisante le scénariste. 
 

Des planches exclusives


À l’occasion du rendez-vous de ce mercredi 10 avril, deux planches inédites ont été révélées au public. La case d’ouverture d’abord, qui étrangement, s’ouvre sur une scène au crépuscule, période généralement réservée à la fin des albums pour l’épisode du banquet. 

« La case d’ouverture plante une ambiance, une véritable tension dramatique, on sent que quelque chose se passe » explique à son tour le dessinateur en visioconférence. 

C’est inédit. « À l’origine, cette première planche ne devait pas être la première. Mais le démarrage était trop long pour Astérix, un album de 44 pages. Il fallait ouvrir vite alors j’ai coupé » reprend le scénariste. D’où la tension dramatique liée à l’arrivée de cette adolescente mystérieuse et ce, dès la première case. 



Au niveau de la technique, les crayons sont faits, l’ancrage est bien entamé et les couleurs restent à superviser. Pour le personnage de la fille de Vercingétorix, Conrad avoue s’être peut-être inspiré inconsciemment de sa propre fille, une liberté qu’il peut prendre lorsque ce sont de nouveaux personnages.

« Pour les personnages déjà ancrés dans la bande dessinée, on ne peut pas vraiment prendre ce type de liberté. Les gens sont trop attachés au coup de crayon d’Uderzo. Et puis, il est inimitable, je fais ce que je peux, mais c’est difficile, car son crayon change à chaque période. Son dessin a énormément évolué. Je prends donc le meilleur et je le reproduis, du moins j’essaie. »

Sur l’autre planche, on peut apercevoir deux chefs Arvernes, dont un qui ressemble beaucoup à Charles de Gaulle. « C’était aussi intéressant de rapprocher la résistance Arverne à la résistance de la Seconde Guerre mondiale », souligne Ferri. La fille de Vercingétorix sera tiré à plus de 5 millions d’exemplaires, dans plus de 20 langues.
 

Les 30 ans du Parc Asterix 


Et si 2019 est année de fête pour le gaulois moustachu, elle l’est aussi pour le parc, qui fête, lui, ses 30 ans. « Ce parc emblématique, véritable vitrine pour nos personnages a ouvert ses portes le 30 Avril 1989 » rappelle Isabelle Maniac, gérante des éditions Albert René.

« Ce parc a plein de projets. Comme Asterix, il est plus en forme que jamais ». Et en effet, pour ce double anniversaire, une nouvelle attraction a été mise en place. Attention Menhir est un film en 4D avec des effets spéciaux surprenants. Les visiteurs vont vivre et ressentir toutes les péripéties et surprises d’une aventure pleine d’humour inspirée de l’univers de René Goscinny et Albert Uderzo.



Les allées du parc seront également animées par vos personnages favoris et des banquets seront organisés cet été pour clôturer les journées au parc. De quoi s’en mettre plein la panse, comme un vrai Gaulois !
 

Par Toutatis, plein d’autres surprises


Mais ce n’est pas tout, d’autres surprises vous attendent comme des timbres Astérix inédits à retrouver dans vos bureaux de poste, mais aussi des pièces de 2 euros à l’effigie de vos personnages favoris en collaboration avec Monnaie de Paris. 

Le week-end du 21 et 22 septembre, les 44 planches originales du premier opus Astérix le Gaulois seront exposées à la BnF. Mais encore des lectures, à la Comédie française fin octobre, puis sur France Culture, en collaboration avec la Maison de la Radio.

Un album hommage aussi, qui sortira le 29 août prochain, signé par plus de 60 auteurs, comme Loustal, Rabat, Vivès, Nob, pour ne citer qu'eux. 
Ce mercredi 10 avril 2019, nous fêtions aussi la sortie en DVD d’Astérix et le secret de la potion magique. Ce dernier film d’animation a été un grand succès au box-office avec plus de 4 millions de spectateurs.

Mais aussi une série TV à venir, Idéfix et les Irréductibles, un spin off des aventures des Gaulois en cours de développement avec France Télévisions et Futurikon. 



NdlR : Cette présentation se faisait dans le cadre d'un voyage de presse, qui a également donné accès gratuitement aux manèges du parc. Et personne de l'équipe n'a boudé son plaisir.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.