Au Japon on ne plaisante pas avec le téléchargement illégal

Clément Solym - 09.02.2011

Manga/BD/comics - Univers Manga - manga - téléchargement - japon


Un japonais de 18 ans a été arrêté par la police dans la préfecture d’Akita au nord du Japon pour avoir mis en ligne des manga à télécharger gratuitement. Interrogé par la police, le jeune homme a expliqué qu’il voulait seulement faire un site internet sur le manga.

Selon la brigade du crime high-tech, le suspect aurait utilisé l’ordinateur de son domicile pour enregistrer le onzième volume de Nura : Rise of the Yokai Clan (Nurarihyon), le quatorzième volume de Sket Dance et le huitième d’Eden no Ori sur des serveurs du service de stockage en ligne Megaupload. (via Animenewsnetwork)

Il aurait ensuite proposé un téléchargement gratuit de ces titres, du 15 août au 3 septembre dernier, ce qui constitue une violation des droits d’auteur au Japon.


L’adolescent avait ouvert son blog « Manga.jp » en mars dernier et des lecteurs de mangas lui envoyaient des demandes de téléchargement par le biais de forums.

En plus des trois titres précités pour lesquels il a été accusé, le jeune homme aurait mis 3800 dossiers contenants environ 260 titres chacun, à la disposition du public. Grâce à ces 2,5 millions de visiteurs, ce blog aurait rapporté à son propriétaire plus de 270 000 yens, soit environ 2400 euros, grâce aux revenus publicitaires.

Lors d’une perquisition à son domicile, la police a confisqué entre autres, des ordinateurs personnels des disques durs et le livre de comptes bancaires du suspect.

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.