Au Pakistan, Superman et Wonder Woman parlent... “pakistanien“, évidemment

Clément Solym - 06.01.2016

Manga/BD/comics - Comics - DC Comics héros - Superman Aventures - Pakistan langue


Quand Superman et Wonder Woman décident de prendre des vacances, ils partent généralement dans une région du Pakistan, la vallée de Shimshal. Et pour le coup, les super héros décident de venir en aide à un groupe de bergers, menacés par un demi-dieu. L’aventure est à retrouver dans le Superman/Wonder Woman Annual #2... Et les internautes se marrent déjà.

 

 

 

L’ouvrage, paru la semaine passée, chez DC Comics, fait l’objet de railleries sans fin. C’est que, cherchant à donner une certaine couleur locale, l’éditeur de comics a décidé de traduire les paroles des protagonistes pakistanais. Ou plutôt, chaque fois que l’un d’eux parle de placer un astérisque, pour signaler que les propos sont en anglais dans le phylactère, mais, en réalité, sont en... 

 

Tiens, oui, diable : quelle est la langue parlée au Pakistan ? Réponse du scénariste de DC, K. Perkins : le « pakistanian ». 

 

 

 

Euh... presque pas du tout en fait : non seulement “pakistanian” n’est pas la langue du Pakistan, mais surtout, c’est un mot qui n’existe pas en anglais. Même Wikipedia US le souligne : la langue du pays est l’urdu, ou ourdou en français. 

 

Autrement dit, en voulant faire le malin, le scénariste a non seulement inventé un mot, mais surtout traduit une langue qui n’existe pas. Fous rires garantis et assurés sur les réseaux. Et d’autant plus que l’éditeur a refusé de commenter sa boulette... (via The Mary Sue)