Ave! Comics sur l'Apple Store, un avenir pour la BD sur mobile

Clément Solym - 23.11.2008

Manga/BD/comics - Comics - Ave! - comics - BD


« Nous souhaitons avant tout proposer un portail qui puisse offrir des titres de BD à lire sur n'importe quelle plateforme de téléphonie, exactement à la manière de iTunes », nous explique d'entrée de jeu Ave! Comics. Alors que leur outil ne sera pleinement disponible qu'à compter du 29 janvier, « la date d'ouverture du Salon de la BD d'Angoulême », nous avons obtenu quelques éléments d'informations sur un outil qui veut changer la lecture.

La première chose à signaler est que l'on peut retrouver sur l'Apple Store, depuis quelques jours, une première sélection de titres lisibles sur iPhone, iPod Touch mais également sur Blackberry. De quoi divertir même les chefs d'entreprise, donc. On se rendra directement à cette adresse pour consulter les trois titres vendus 79 cents, mais également le guide d'Angoulême 2009.

D'autre part, pour maintenir un contact très étroit avec les plateformes mobiles, il faut rappeler qu'une solution Ave! Comics est disponible pour Android, le système d'exploitation de Google.

Mais sur l'avenir, quels sont les plans ? « D'abord, de mettre en place un moyen pour acheter et télécharger des BD depuis son téléphone portable, mais par la suite étendre notre technologie à différentes plateformes également. » Certes et niveau contenu ? « Nous proposerons prochainement un catalogue plus vaste. On y trouvera de jeunes auteurs, mais aussi des éditeurs ayant pignon sur rue. »

Les noms ne nous seront pas communiqués, mais on nous assure que les tarifs des titres seront très largement en dessous des prix pratiqués pour une BD classique. Plus de 30 % inférieurs ? « Oui, ce sera plus que ça. Les prix des BD seront bien moins chers que par exemple ceux des livres électroniques vendus actuellement. Mais tout n'est pas encore calé dans les discussions avec les éditeurs, alors on vous propose d'attendre encore un peu. »

Beaucoup de promesses pour l'heure, et faute de mieux, le prochain rendez-vous sera lors du Salon de la BD. À moins que d'ici là, d'autres éléments nous parviennent... Qui sait ? Le marché, comme on le sait, ne manque de toute façon pas d'avenir...