Avec Bots, plonger dans les entrailles de la création d'une planche BD

Nicolas Gary - 01.06.2019

Manga/BD/comics - Univers BD - Aurelien Ducoudray - Steve Baker - Bots expositio


Soucieux d’apporter une dimension interactive à la moindre de ses expositions, la manifestation d’Amiens dédiée à la bande dessinée déploie des trésors d’imagination et de scénographie. Pour preuve, la « vague » consacrée à Bots, la BD d’Aurelien Ducoudray et Steve Baker publiée chez Ankama.


Depuis avril 2016, les deux compères ont façonné ce monde de robots, chargés de faire la guerre à la place des Hommes. Et les machines de fer savent parfaitement comment mener les combats. Sauf que l’association de deux d’entre eux, le mécanicien Rip-R et War hol, un guerrier, provoque quelques problèmes. Le second tome, arrivé en janvier 2018, poursuivait leurs périples, cette fois avec un bambin dans les pattes, au sein d’un pénitencier farouchement surveillé…

Le travail réalisé pour l’exposition est tout bonnement spectaculaire. Une première phase montre l’élaboration d’une planche de BD, partant du scénario, pour évoluer vers le storyboard, ces premiers coups de crayons, puis le crayonné à proprement parler, l’encrage, la mise en couleurs. Le tout est accompagné de détails simples sur la manière d’aborder chaque séquence pour aboutir à une planche définitive.
 

<

>



Le tout est marqué par des Levels — le vocabulaire du jeu vidéo est plutôt bien adapté — marquant les enjeux pour chaque processus : d’abord une histoire, ensuite une répartition dans l’espace, puis le travail du détail, avant de passer à l’encre qui va fixer le dessin. On achève avec les couleurs, et BIM, le Bots de fin, où les textes sont intégrés dans les bulles.

S’ensuit une biographie des auteurs, accompagnée de fanarts, quatre dessins inspirés de ce que les deux auteurs ont pu concevoir. 
 

Le Grand Botsournement


Mais l’amateur d’art sera plus épaté encore, en poursuivant sa visite : les auteurs ont détourné, habilement, plusieurs grandes toiles de la peinture classique, pour aboutir à des rendus particulièrement drôles et réussis. Des travaux avec une connotation Bots, qui transforme les oeuvres avec un accent robotisé et technophile – de même que le nom des créateurs a été gentiment revu et corrigé. Et ça a marché !
 
L’origine du Bot par C0ur‾B
Expositions Bots au Rendez-vous de la BD



GUER-MECA-NICA, par pica‾soo@bigmail.com
Expositions Bots au Rendez-vous de la BD


Prise d’huile sur l’herbe, par M@n‾é
Expositions Bots au Rendez-vous de la BD
 

Le cri du bot par Mun‾ch574  -  La jeune Bot à la clé USB, par Ver‾meer.tech
Expositions Bots au Rendez-vous de la BD Expositions Bots au Rendez-vous de la BD


Le portrait d’Add-1 Black et Decker par Klim‾t   -   Le Fils du Bot par M@g‾ri2te  
Expositions Bots au Rendez-vous de la BD Expositions Bots au Rendez-vous de la BD

 
Et le must : La Joke‾ond, par Vinc‾i
Expositions Bots au Rendez-vous de la BD

 
Le tout se conclut dans une sorte de casse, vision légèrement apocalyptique, de réparation pour robots, à l'intérieur d'une zone de jeux incitant à fabriquer son propre robot. Dans l’ambiance de la Halle Freyssinet, l’ensemble fonctionne à merveille.  

Expositions Bots au Rendez-vous de la BD
 

Crédit photos : ActuaLitté, CC BY SA 2.0



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.