Watch : un label de BD numériques issu de L'iconograf

Antoine Oury - 04.08.2015

Manga/BD/comics - Comics - Watch Digital Comics - Thierry Mary - bande dessinée


Il reste désormais 8 jours pour apporter une contribution financière au projet Watch Digital Comics, monté par Thierry Mary, directeur de L'iconograf, école de bande dessinée strasbourgeoise. La contrepartie, en cas de réussite, est alléchante : plus de 600 pages de bande dessinée originale par an, contre un forfait annuel de 36 €. La plateforme est tournée vers la publication en épisodes et les jeunes auteurs, mais les possibilités sont multiples.

 

Enfer Blanc, par Guillaume Cribeillet, sur Watch Digital Comics

 

 

Le label Watch, tout juste créé par Thierry Mary, s'inscrit d'emblée dans le projet pédagogique de L'iconograf : « L'objectif de la formation, pour les gens qui en bénéficient, c'est un travail à la sortie », rappelle le directeur, « mais le milieu de la BD est devenu très compliqué pour un jeune auteur, depuis deux ou trois ans. En effet, l'auteur doit aussi avoir une dimension commerciale, la capacité de vendre son projet, et il est devenu difficile pour un éditeur d'accorder sa confiance à quelqu'un qui n'est pas allé au bout d'un projet. Des cours sont consacrés à la dimension commerciale, mais c'est souvent la partie la plus difficile du cursus », explique-t-il.

 

Ainsi, la formation aborde le moment fatidique, la présentation d'un projet à un éditeur, avec crayonnés, synopsis, pages finies... Mais après les idées vient le concret, et « l'excitation des premiers moments ne suffit pas toujours à la réalisation à proprement parler » : l'opportunité de mener à bien un premier projet au sein de Watch est alors l'occasion rêvée pour « affirmer des savoirs-faire ». Qui plus est, les auteurs résidant à Strasbourg pourront profiter d'un local réservé et d'un suivi de leur projet. Si le projet a été pensé pour les jeunes auteurs sortis de L'iconograf, le label est évidemment ouvert à tous les auteurs, sur présentation du projet.

 

Pour améliorer un peu plus la formation de l'école, tout élève qui validera sa formation à L'iconograf se verra proposer un contrat d'édition chez Watch : « Avec le dématérialisé, il est plus facile de faire de l'édition et de donner une visibilité à leur travail », souligne Thierry Mary. Le label aura la main sur les droits numériques des projets, mais les droits papier seront restitués à l'auteur au bout de 4 ans. 

 

Arpenter tous les marchés, indispensable

 

Le label voit grand, avec une traduction des différentes séries en anglais : question de marché, bien sûr, plus développé chez les anglophones. Pour le moment, la diffusion est uniquement assurée par la plateforme Watch, avec essentiellement des séries et peu de one shots prévus, mais l'idée de compilations d'épisodes vendues à l'unité n'est pas exclue. Si cette option est effective, les auteurs toucheront 50 % des ventes.

 

Le projet Kickstarter, qui cherche à réunir 6000 €, permettra de fournir des applications iOS et Android au label, pour un accès facilité. Par ailleurs, les bandes dessinées sont téléchargeables au format PDF, sans DRM. Pour les lecteurs, l'offre est plus qu'intéressante, avec un forfait annuel fixé à 36 €, et l'accès assuré à 600 pages de bandes dessinées par an. Et chaque année, 600 pages de plus, au rythme d'un épisode de 24 pages deux fois par mois.

 

Les auteurs ont une liberté à peu près totale sur leurs créations : « Certains projets vont faire 200 pages ou plus, d'autres une quarantaine... Le problème du stockage est éliminé par le numérique. Et l'intérêt de la publication en série, pour l'auteur comme pour le lecteur, c'est aussi de constater la progression du premier, au fil de la série », commente Thierry Mary.

 

Si certaines expérimentations numériques ne sont pas exclues, pour « des projets qui tiennent la route sur le fond comme sur la forme », la production Watch va essentiellement se concentrer sur la bande dessinée traditionnelle au format numérique. L'assurance, pour les lecteurs, d'obtenir un résultat de qualité en échange de leur fidélité.