Batman : censurez-moi ce pénis que l'on ne saurait voir

Antoine Oury - 21.09.2018

Manga/BD/comics - Comics - Bruce Wayne penis - DC Comics censure - DC Comics Batman penis


Marvel et DC, leaders dans le monde des comics, ne sont pas pour autant à l'abri de décisions irrationnelles. La dernière en date se trouve du côté de DC Comics. Pour Batman : Damned, Brian Azzarello et Lee Bermejo avaient carte blanche : l'histoire ouvre d'ailleurs la nouvelle collection de l'éditeur, DC Black Label, qui promet des récits plus adultes et sombres. Pas trop quand même : le pénis de Bruce Wayne a été censuré, a posteriori, par l'éditeur.




 

Batman : Damned voit le Chevalier noir traverser une mauvaise passe : un de ses super-ennemis est mort, mais cette disparition l'affecte considérablement. Qui plus est, il perd la mémoire, alors que d'étranges et surnaturels événements se produisent.

 

Alors, quand Bruce Wayne rentre du travail après une dure journée, il aime se dévêtir dans la Batcave et abandonner son costume sur le sol, laissant à Alfred le soin de nettoyer derrière lui. Le dessinateur Lee Bermejo n'a pas hésité à représenter les attributs virils de Batman, à cette occasion, montrant de manière visible son pénis — même s'il reste dissimulé dans l'ombre.

 

115.000 exemplaires de cet album ont été imprimés, mais DC Comics souhaite désormais faire disparaitre le pénis de Bruce Wayne de la circulation. Déjà censuré en version numérique, probablement pour éviter des difficultés avec les conditions d'utilisation des plateformes numériques, le comics en version imprimée le sera également lors du prochain tirage. Pour censurer le membre coupable, il suffira d'ajouter un peu d'ombre.

 



 

Le plus étrange, dans cette histoire, est définitivement le fait que DC Comics ait d'abord validé ce coup d'œil dans l'intimité de Batman, avant de faire machine arrière. Il est certain que les comics sont particulièrement pudibonds lorsqu'il s'agit de questions liées à la sexualité — même si la diversité commence à apparaitre dans ce domaine — ou à la société : dernièrement, c'est Spiderman qui se retrouvait censuré par Marvel pour une blague sur les mormons.

 

Les super-héros en string pour lutter
contre la sexualisation des femmes


Cette censure d'un pénis laisse toutefois à réfléchir, de la part d'une industrie qui a sexualisé — et sexualise parfois encore — les corps féminins...


via THR


Commentaires
Après je ne vois pas trop l'intéret de montrer la bateub mais cette censure est ridicule, c'est juste une bite, beaucoup moins choqant que le Joker qui s'arrache le visage!
Ils doivent surtout se dire qu en cas de film ils n auront pas d'acteurs a ka hauteur de la bateub de la BD gulp
La raison est bassement mercantile. Ils éditent une première version avec la teub visible afin de gonfler les ventes initiales en se basant sur le voyeurisme de leur lectorat et une fois les objectifs de ventes atteints, ils rééditent le comics en version vatican...
L'univers n'est pas encore prêt à voir le phallus de Batou.
Euh censurer ce "petit "détail pour des raisons pareilles ?sérieusement ?de nos jours ou juste regarder certains "clips musicaux" revient a mater une vidéo sur youporn ? C'est un grand n'importe quoi
Hypocrisie.



"de la part d'une industrie qui a sexualisé — et sexualise parfois encore — les corps féminins..." pas que parfois malheureusement !
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.