Battle Club tome 2, de plus en plus délirant !

Clément Solym - 25.05.2008

Manga/BD/comics - Univers Manga - Battle - Club - Asuka


Voici le deuxième tome tant attendu de Battle Club de Yuji Shiozaki. On y retrouve bien sûr l'humour dévastateur du mangaka, des combats toujours hallucinants mais en plus de ça une petite surprise dans le scénario que l'on aurait pu croire tout tracé dès le 1er tome.

L'histoire

C'est le mois d'avril, il fait chaud et les membres du club de lutte Shiratori ne sont plus très motivés pour s'entraîner. Mais c'est sans compter l'intervention de Mr Tondemon, le conseiller du lycée en E.P.S et en anatomie. Celui-ci invite une des lutteuses du club de lutte du lycée Kokuryû, un des plus redoutables. Elle se nomme Kuniko Mukôda, et se déclare comme étant une des plus faibles lutteuses de son club.

Après s'être mis à l'aise, elle provoque en duel, la vice capitaine de Shiratori. Dès le départ du combat, la vice-capitaine est en grande difficulté, et elle perd points sur points même l'attaque anale n'a aucun effet sur cette lutteuse acharnée. Après une défaite cuisante, il est temps pour les membres du club de commencer un entraînement plutôt spécial...

Tout n'est pas joué

Bon après un premier tome qui nous montrait bien la puissance des lutteuses au sein du lycée Shiratori, le deuxième ouvre grand l'éventail des possibilités en nous démontrant qu'elles ne sont pas si fortes. L'histoire se resserre bien sur Tamako qui devient clairement le personnage principal du manga aux dépens de Mokichi.

Du renouveau

De plus avec l'entraînement spécial, le scénario du manga évolue et ne se borne pas à de simples combats entre lycéens, ce qui pourrait finir par lasser à la longue. Yuji Shiozaki nous a fait une belle feinte, si bien que l'on ne sait vraiment plus à quoi s'attendre, et dans ce type de manga c'est vraiment une chose rare et appréciable.

Fan service quand tu nous tient

Pour le reste c'est toujours excellent. On a le sourire de la première à la dernière page du manga. C'est vraiment du gros délire. Les dessins sont toujours aussi beaux particulièrement les corps des filles et les petites culottes qui sont vraiment travaillées. Ah oui le fan service c'est important pour Yuji Shiozaki !! Ah et puis suprême cadeau, 6 pages en couleurs au milieu de l'album, et pas n'importe lesquelles. Du meilleur effet.

Un titre que nous vous conseillons

Bref, en ce mois de mai plutôt pluvieux nous ne saurions que trop vous conseiller Battle Club tome 2, qui vous remettra un peu de baume au coeur et le sourire au bord des lèvres.

Battle Club tome 2 est toujours édité par Asuka, et il est toujours réservé à un public averti quand même. Hélas ce tome ne compte que 192 pages (dont 6 en couleurs, on vous le rappelle), c'est donc très très vite lu. Vous pourrez vous le procurer pour 7,95euros.