Black Lives Matter : même The Punisher s'y met, pour contrer les racistes

Florent D. - 12.06.2020

Manga/BD/comics - Comics - Punisher logo symbole - Black Lives Matter - noirs amérique situation


Retour aux États-Unis, en pleines manifestations : d’un côté le soutien à la communauté afro-américaine, après la mort de George Floyd. De l’autre, des mouvements de soutien aux policiers. Entre les deux, une société qui balance, prise entre deux colères. Et en plein milieu, un justicier vengeur et passablement criminel, qui se retrouve embarqué de force dans l’un des camps. 


 

Gerry Conway n’en est pas à son premier exercice de pédagogie avec les forces de l’ordre. Créateur du personnage de Marvel The Punisher, il a plusieurs fois dénoncé l’usage du symbole caractéristique de son héros, par les policiers ou militaires. Tout bonnement parce que le Punisher est un marginal qui fait justice lui-même et ne peut en rien devenir un modèle ni un exemple revendiqué par les représentants de la loi. 

Sauf que le message a du mal à passer. Et alors que le mouvement Black Lives Matter prend de l’ampleur outre-Atlantique, un autre lui répond : Blue Lives Matter, soulignant que les policiers sont aussi des victimes de crimes. Pour l’affirmer, on retrouve ainsi le crâne blanc poli du Punisher arboré comme une insigne. 

La semaine passée, des policiers de Détroit se faisaient épingler — et Gerry Conway, une fois de plus, déplorait cette assimilation aussi hâtive que maladroite. Le Punisher relève plus du serial killer armé de bonnes intentions, à l’opposé de ce qu’un policier incarne dans une société de droit — au moins en théorie. Mais tout cela vire franchement au gros sale quand ce sont les suprémacistes blancs qui s’emparent de ce symbole. 



 
La réponse apportée par le cocréateur aura été de combattre le mal par le mal : si son personnage est détourné, il suffit de détourner le détournement, pour inverser la tendance ? Gerry Conway vient de lancer une série de tee-shirts, qui illustrent le Black Lives Matter, avec le crâne du Punisher. De quoi faire un pied de nez général. 

Par un système de financement participatif, le voici donc embarqué dans une réponse du berger à la bergère, avec ce petit mot : « Trop longtemps, les symboles associés à un personnage que j’ai cocréé ont été cooptés par des forces d’oppression, pour intimider les noirs Américains. Ce bonhomme et ce symbole n’ont jamais été conçus comme des représentations de l’oppression. C’est l’incarnation d’un échec systématique d’une justice égalitaire. Il est temps de revendiquer ce symbole pour l’égalité face à la justice et le Black Lives Matter », écrit-il. 

Les créations sont à retrouver à cette adresse.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.