medias

Bugs Bunny en délinquant sexuel, dégueulasse et pervers ?

Clément Solym - 30.03.2020

Manga/BD/comics - Comics - Bugs Bunny parodie - lapin carotte vidéo - parodie YouTube Warner


Les délires d’Elmer Fudd le chasseur sachant chasser, mais qui revient souvent bredouille, et de son contrepoint sautillant, Bugs Bunny, ont inspiré une récente parodie. Sombre, voire vraiment lugubre, ce dessin animé diffusé sur la chaîne MeatCanyon a échappé au pire. Warner Bros a déposé une plainte avec demande de retrait… que YouTube choisit volontairement d’ignorer.


 

Les recours DMCA, expédiés par les ayants droit, visent la plupart du temps des sites partageant des œuvres copyrightées. Rarement des parodies — quand bien même celle-ci présente le joyeux lapin comme un délinquant sexuel. 

MeatCanyon est réputé pour ses détournements sans concession : le clown Ronald McDonald en avait pris pour son grade, de même que Jimmy Fallon dans un épisode farfelu de Scooby-Doo. Bref, de l’humour à la truelle, pourtant décapant, mais clairement pas du goût de la Warner quand on touche à son Bunny. 

Tout à la fois prédateur, désabusé, avec des dents horribles, une poitrine tombante dégueulasse et une hygiène buccale désastreuse. Bref, c’est drôle, on y retrouve le célébrissime What’s up Doc ?, juste au cas où l’on ait encore des doutes… et un Elmer Fudd qui s’apprête à vivre une expérience des plus douloureuses…



 
MeatCanyon, après avoir vu sa vidéo supprimée, a interpelé YouTube — sans trop y croire. « J’ai travaillé très dur sur cette vidéo et c’est honnêtement assez triste de la voir disparaître », écrit la chaîne. 

Bien entendu, le DMCA était abusif : la vidéo ne contient rien qui soit propriété de la Warner, mais en la présentant comme une violation du copyright, la société a obtenu sa suppression. 

Jusqu’à peu, raconte Torrent Freak, puisque la réclamation a été rejetée — l’utilisateur a reuploadé sa vidéo entre temps. Hunter Hancock a en effet plaidé sa cause et expliqué pourquoi le DMCA ne se justifiait pas du tout dans ce cas de figure.

« Cette création relève du Fair Use. Les personnages ont été dessinés par mes soins, pour ne pas refléter directement les protagonistes traditionnels. Il n’y a aucun logo de marque qui inciterait à croire qu’il s’agisse d’une vraie vidéo découlant de Warner Brothers. C’est une vidéo parodique, créée par nul autre que moi-même », raconte-t-il.

La vidéo originelle n’a pourtant pas été rétablie, mais le créateur n’est pas décidé pour autant à se battre devant les tribunaux. On peut la retrouver, juste ci-dessous, en attendant que Warner contre-attaque ? 
 



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.