Burn out : une dernière cigarette avant l'enfer

Florent D. - 09.05.2014

Manga/BD/comics - Univers BD - Burn out - chasse à l'homme - policier


Mal moderne s'il en est, le burn out est un syndrome d'épuisement lié à une activité professionnelle excessive. Caractérisé par un état de stress cumulé à une grande fatigue, et une série de modifications environnementales ou biochimiques de l'organisme, il provoque régulièrement de grands cris dans la presse. Et parfois, aboutit à des morts. Dans la ville de Reno, située dans le Nevada, le sujet du Burn Out va pour le coup faire pas mal de victimes…

 

 

 

 

Le stress, ça vient vite, et ça monte de plus en plus rapidement quand on sent bien que quelqu'un fait tout ce qu'il peut pour vous nuire. Ethan Karoshi est flic, dans une Amérique moderne et pourtant bien isolée - le temps se serait presque figé.

 

Marié, il entretient une relation adultère, simplement parce que cela colle bien avec l'idée qu'il s'est forgée de ce que doit être un flic. Il fume, mais n'aura pas le temps d'en mourir - et pourtant, la pression monte… Logique, quand on enquête sur un cumul de cadavres qui n'ont que lui pour seule connexion.

 

Difficile, certains matins, de découvrir que sa maîtresse est morte assassinée, surtout quand on est marié avec la fille du patron de la police locale. Et puis, le fait que l'assassin ait utilisé du fil de pêche, avec un type de mouche que seul Ethan utilise - voire, est le seul à acheter - ça ne va pas faciliter les relations avec beau-papa…

 

Les signes avant-coureurs d'un burn out sont assez simples à remarquer. Cet instant où l'on commence à se consumer littéralement de l'intérieur n'est pas évident à s'autodiagnostiquer. Pourtant, Ethan, qui n'est pas particulièrement violent, va mettre une branlée sévère à un jeune petit con venu le chambrer - et logiquement, tout le monde devrait s'interroger. 

 

Retrouver un extrait de Burn Out

 

La question reste : mais qui est le meurtrier, et pourquoi resserrer aussi fortement son étreinte autour du cou d'Ethan, qui non seulement éprouve de sérieuses difficultés à reprendre son souffle, mais surtout, aurait sérieusement besoin de prendre le large. La vie bascule parfois si rapidement, que l'on n'a pas vraiment le temps de finir sa clope. 

 

En revanche, si l'on est amateur de pêche, d'ambiance lourde et de soleil écrasant, Burn Out vous promet de chaudes lectures. Dans la pêche, comme dans la chasse à l'homme, ce qui compte, c'est de patienter jusqu'à ce que la proie s'épuise… 

 

Burn Out, en librairie, 18 €