Cancer du sein, actualité sociale : les comics, ancrés dans le monde

Clément Solym - 18.12.2012

Manga/BD/comics - Comics - cancer du sein - dépistage - éditeurs de comics


Les comics n'échappent pas à la réalité, leurs créateurs puisant dans les ressources contemporaines et les sujets de société, de quoi rendre les super héros plus proches de nous. Les sujets les plus sensibles deviennent alors des motifs d'écriture, et ancrent les aventures dans un semi-irréel, où les messages importants deviennent plus compréhensibles. En somme, le comics adopterait un rôle tout à la fois sociétal et pédagogique... 

 

 

Campagne pour le dépistage du cancer du sein, chez Marvel et DC

 

 

Reflets de notre monde, ou plus précisément, du monde américain, les comics serviraient alors de miroir, un peu comme celui que Stendhal voulait promener le long du chemin, quand il parlait des romans. Depuis le début de l'année, les comics ont servi une cause importante : alors que le président Barack Obama avait ouvert la possibilité d'un mariage homosexuel, il n'avait pas fallu longtemps pour que l'on découvre des super héros qui accomplissaient leur coming-out. Chez DC Comics, on était assez prudent, donnant à Green Lantern un penchant homo, mais dans un contexte assez discret, au sein d'une aventure en marge de celles classiques du superhéros. 

 

De l'autre côté, Marvel frappait très fort, avec un mariage gay organisé sous le regard admiratif de dizaines d'aventuriers, alors que Jean-Paul Beaubier et Kyle Jinadu s'unissaient devant Dieu, les hommes et les mutants... Axel Alonso, rédacteur en chef chez Marvel, y allait franchement : « L'univers de Marvel a toujours reflété le monde que l'on peut voir depuis sa fenêtre ; ainsi, nous nous efforçons d'ancrer les histoires et les relations de nos personnages dans la réalité. Nous avons travaillé sur cette histoire depuis plus d'un an, pour assurer que le mariage de Northstar et Kyle reflète cette tradition du 'monde vue depuis votre fenêtre'. »

 

En octobre dernier, c'est pour le cancer du sein que s'engageait Marvel, lançant tout une campagne de sensibilisation, dans le cadre du National Breast Cancer Awareness Month. Iron Man, Captain America, Thor, Black Widow, Wolverine et bien d'autres allaient profiter de nouveaux costumes, avec une teinte rose exclusive pour signaler leur solidarité, mais également alerter sur les risques, pour les femmes, et leur donner des conseils pour effectuer un dépistage, et prendre les précautions nécessaires. 

 

Un engagement fort, du côté de Marvel. Et que l'on avait retrouvé en 2011 chez DC Comics, où plusieurs héroïnes oeuvraient pour sensibiliser le public aux gestes permettant de s'ausculter. Wonder Woman, She-Hulk, Storm et Catwoman, parmi les grandes figures, apportaient leur contribution à ce délicat sujet. Et bien personne ne compte s'arrêter là, puisque prochainement, un personnage de Marvel pourrait être atteint d'un cancer du sein, directement.

 

Plusieurs noms sont évoqués par Bleeding Cool, sans que l'on ne sache sur qui tombera le couperet.  Captain Marvel, Red She Hulk, Invisible Woman et Rogue, l'une des quatre sera potentiellement touchée... Bien qu'à ce titre, plusieurs mutants soient porteurs de cellules probablement cancéreuses. 

 

Mais en face, DC Comics pourrait décider de s'impliquer plus fortement dans l'actualité, ou plutôt, de s'y montrer plus sensible. La fusillade durant la projection de The Dark Knight Rise, ou celle, plus récente, dans le Connecticut, porteraient l'accent de prochains scénarios sur ces faits de société. Et dans le même temps, DC Comics souhaiterait vérifier le degré de violence contenu dans ses titres, justement du fait de ces récents mouvements de violence aveugle. 

 

C'est qu'à la lumière de ces événements tragiques, permettant aux critiques de revenir à la charge sur la violence dans les comics, tout comme dans les mangas, que l'éditeur; échaudé, pourrait réduire la violence dans ses ouvrages. D'autant que l'historique de certains personnages, Batman en tête de liste, ont souvent des relents de grandes violences... À suivre...